mardi 11 décembre 2018

Korinne Schulze - doKumentaliste

1 Pourquoi avez-vous choisi le collège du Bastberg ? 
Je voulais travailler avec des collégiens. Pendant plus de 20 ans, j'ai travaillé avec des lycéens et j’avais envie de rencontrer un nouveau public.
2 Comment avez-vous été accueillie au collège ? 
 J’ai été très bien accueillie tant par mes collègues que par les élèves.
3 Aimez-vous votre espace de travail ? Souhaitez-vous y apporter des aménagements ?

Oui j’aime bien mon espace de travail, il est très lumineux et son volume est agréable, convivial. Son principal défaut : il est bruyant pour les élèves qui participent à des séances au CDI entre 11h00 et midi ou aux clubs (Manga, Ekokoline...) entre 12h00 et 13h00. C’est un peu ennuyeux.
Oui j’aimerais apporter quelques aménagements : la décoration, la présentation des livres, la convivialité du coin lecture.
4 Aimez-vous le contact avec les élèves ? Comment se comportent-ils au C.D.I ?

Oui j’aime bien le contact avec les collégiens (même si certains sont quelques fois pénibles), je les trouve curieux, partants pour tout, ou presque ! C’est agréable.
Les élèves se comportent globalement bien au C.D.I., même si certains d’entre eux le prennent pour un foyer et ont du mal  à comprendre qu’il faut chuchoter pour respecter la lecture ou le travail de leurs camarades.

5 Quels sont vos projets pour cette année ?
Créer un club Manga.

Créer un club d’échecs (et mat !)

D'une manière générale, encourager les élèves à exploiter toutes les richesses du C.D.I. et leur proposer des activités culturelles et créatives.

6 Quels sont vos loisirs ?
- la lecture, le cinéma, le théâtre, la musique, la danse contemporaine

- les balades en forêt avec ma chienne Marouchka, les moments câlins avec ma chatte Marylou
- les voyages, les randonnées en pleine nature, la plongée sous-marine...
MERCI de m’avoir accueilli et d'avoir répondu à toutes mes questions !
Nathan, 6e 5

dimanche 9 décembre 2018

warhammer

Je vais aujourd’hui parler d’une franchise de jeu, mêlant jeu de rôles, jeu de plateau, ainsi que jeu de stratégie : Warhammer

Cette franchise (mot synonyme de licence, c’est donc ici tout l’univers relatif à une série, un jeu) fut créée en 1980, en Angleterre par la société Games Workshop, dont les fondateurs sont Steve Jackson et Ian Livingstone. L’univers de ce jeu tourne autour du fantastique, le tout dans un univers de guerre et dans une ambiance médiévale, futuriste ou d'un autre genre encore.


Magasin Warhammer à Sarrrebrück



Le but du jeu est modulable, aussi, il existe une multitude de possibilités pour jouer, je vais vous en présenter quelques uns :

- marquer un nombre de points défini à l’avance, en battant des unités ennemies ou en occupant certaines zones du plateau de jeu.
- détruire l’armée adverse
- prendre le contrôle d’un point sur la carte et le conserver durant un nombre de tours défini au préalable.


Se lancer dans les Warhammer :

Se lancer dans les Warhammer, c’est faire le choix de rejoindre une communauté et de se lancer dans un projet à long terme et ce quelle que soit la version du jeu auquel vous jouez, en effet si Rome ne s'est pas construite en un jour, et bien votre armée non plus ! Néanmoins si vous n’appréciez pas le jeu, mais uniquement les maquettes, s'intéresser à cet univers est une expérience que je vous recommande.


Parlons à présent de la pratique :
Par pratique, j’entends tout ce qui concerne le montage ainsi que la peinture.
Et oui, avant de pouvoir jouer, il vous faudra assembler vos figurines (ces dernières étant fournies en grappe, sous forme de pièces détachées )
En ce qui concerne la peinture, ce n’est pas obligatoire, mais cela donnera un vrai coup de Pep’s aux figurines et permet leur entière personnalisation.
Maintenant que cette courte introduction est terminée, je vais à présent me pencher sur une des branches les plus récentes, Warhammer Age Of Sigmar (AOS). Dans ce jeu, chaque joueur a le contrôle d’une armée de sa composition, ces dernières sont composées d’une seule race de guerriers qui sont séparés en 4 factions :

- la faction de l’Ordre
- la faction du Chaos
- la faction de la Mort
- la faction de la Destruction

Parmi ces 4 factions, je vais à présent développer un peu plus celle du Chaos, étant donné que c’est une de ces armées qui m'a le plus attiré, celle des “Disciples of Tzeentch”.
C’est en effet celle que j’ai choisie, mon principal critère de sélection était le “design” des figurines.

Cette armée est composée de démons (unités invocables immortelles) ainsi que d’Arcanites (unités humanoïdes mortelles). Ces 2 derniers groupes comportent des mages, des combattants ainsi que des artilleurs. C’est une armée un peu difficile à prendre en main, mais que j’apprécie énormément pour jouer.



Le budget :

Dans ce derniers point je vais un peu parler du budget ; en effet le prix de ces figurines est sans doute assez élevé de manière globale (il faudra compter de 12 € pour une petite figurine individuelle à plus de 100 euros pour les figurines les plus imposantes), et oui, c'est sans doute un peu cher pour des bout de plastique me direz vous, et je comprend votre avis. C'est pourquoi je recommande d'accumuler au fil du temps différentes pièces pour votre armée qui petit à petit deviendra de plus en plus redoutable, mais si vous chercher comment choisir quelle figurines prendre et dans quel ordre, je vous conseille de suivre vos envie.





Vous débutez ? Il existe des kits «  Start collecting » qui permettent en une boite et pour un prix réduit de posséder directement un début d'armée déjà jouable (environ 65 euros).
Vous voulez des troupes ? Achetez une boite comportant 10 à 20 figurines.
Vous préférez les « grosses » créatures ? Prenez en une et amusez vous ; ne vous sentez jamais obliger de prendre l'une ou l'autre figurine, suivez vos envie et votre budget.





En conclusion, je dirais que Warhammer est une franchise qui a réussi à charmer un très grand public de par son style innovant, elle est en quelque sorte pionnière d’un nouveau style de jeu de société.

Charles et Sylvain, 3e3




jeudi 6 décembre 2018

doudoutoudoux

Résultat de recherche d'images pour "doudous" 
Les collégiens ont-ils encore des doudous ?

 68 élèves  ont répondu au sondage. 

Voilà les résultats : 

à As-tu encore des doudous ?

oui
non
78 %
22 %

Il y a 78 % d'élèves qui ont encore des doudous contre 22 % qui n'en ont plus.

à Combien en as-tu ?
1
2
3
4
5
6
7
8
plus
10 %
14 %
6 %
4 %
8 %
6 %
2 %
6 %
44 %

Ainsi la plupart des élèves ont plus de 8 doudous.

à A quoi ressemblent-ils ?

animal
personnage de dessin animé
objet
autres
72 %
12 %
4 %
12 %

Leurs doudous ressemblent le plus souvent à des animaux.

à Que représentent-ils pour toi ?

ma vie, mon enfance
pas grand chose
rien
74 %
16 %
10 %

La plupart des élèves trouvent que leurs doudous sont importants pour eux, ils représentent une partie de leur vie : l'enfance.

à Où sont-ils dans ta chambre ?

sur le lit
dans l'armoire
au sol
 sur le bureau
autre
56 %
15 %
9 %
8 %
12 %

Leurs doudous sont généralement dans leur lit.

à Pourquoi les gardes-tu ?

Ils sont importants
Je ne sais pas
Ils sont beaux
70 %
13 %
17 %

Les élèves gardent leurs doudous car ils sont importants pour eux, ils ont une valeur affective.


Merci beaucoup aux élèves du collège pour leur participation.

Viane A, 3e2


RéKré : Ke faire sans phone ?

Résultat de recherche d'images pour "téléphone portable"Depuis la rentrée de septembre 2018, l'usage du téléphone portable est interdit au collège.
Nous avons interrogé les élèves à ce sujet :

à Penses-tu que supprimer le téléphone portable au collège est-une bonne chose ?

OUI : 63%                NON : 37%

à Que fais-tu pendant la récréation ?

- Du ping-pong
- Je joue avec des filles
- On s’ennuie
- On se tape
- Je joue avec mes potes
- Je parle
- J’embête quelqu’un
- je lis
- je joue aux cartes

Par contre, nous avons remarqué que certains élèves utilisent tout de même leur téléphone en cachette. S'ils se font surprendre, ils risquent une punition et surtout la confiscation de leur appareil. C'est alors un des parents qui devra venir le récupérer chez le principal.


Comme la plupart des élèves du collège du Bastberg, nous, nous préférons faire des activités pendant la récréation comme le ping-pong ou jouer / discuter avec nos ami(s) plutôt que de risquer la confiscation de notre portable.

Roméo, 6e3

des 9 de PaK à Noël !


Les easter egg de google

Résultat de recherche d'images pour "easter egg"Les easter egg ou « œufs de Pâques » sont nombreux sur Google. Ce sont des mots ou des phrases pour lesquelles, si on les recherche, il se passe quelque chose.
C'est la surprise !!
Pendant un moment, si l'on cherchait par exemple : « trouver chuck norris » et que l'on clique sur « j'ai de la chance », on trouve : 
« google ne recherchera pas Chuck Norris car il sait que personne ne peut trouver Chuck Norris, c'est lui qui vous trouvera »
 et des suggestions :
            - courez avant qu'il ne vous trouve
            - essayez une autre personne.

Il existe une liste d'easter egg à rechercher : anagramme – métronome – askew - atari breakout - blink html - Zerg Rush - do a barell roll - blink html - pac- man - tic tac toe – solitaire - Google Klingon - google gravity - spinner

Et vous ? En connaissez-vous d'autres ?


Julian, 5e1

lundi 26 novembre 2018

On KraKe pour les magazines et les journaux du CDI !




En plus de ses nombreux livres, le C.D.I propose plusieurs abonnements à des revues et journaux (on les appelle des périodiques). Nous avons décidé de vous présenter un titre régulièrement ici.

Cette semaine, « ARKEO » pour parler d'arKéologie !




Arkéo est un magazine sur l'archéologie pour les plus de 7 ans. Il paraît tous les mois. Il est agréable à feuilleter et contient de nombreuses illustrations. Les thèmes varient à chaque parution.

Au sommaire :


à Des grands articles qui contiennent :
            - un grand dossier comme « Les gladiateurs stars des arènes »
            - un portrait comme « Charlotte Corday, la meurtrière de Marat »
            - une enquête comme «Qui sont les Incas »

à Des petites rubriques qui proposent par exemple :
            - un album photo  comme « Les palais de l'Alhambra »
            - La vie de tous les jours  comme « Dans une école du 19è siècle »
            - Le dieu du mois  comme « Hermès, quel filou ! »

à Un mini-concours : chaque mois, il faut tenter de trouver ce qui apparaît sur l'image-mystère. Et on peut gagner une figurine historique !!
à Des jeux et activités
à Des BD 

Bonne leKture à tous !
A noter ! Vous pouvez emprunter tous les périodiques proposés par le CDI.


Lucie, 6e 3



Bouge ton Korps !!


L'UNSS* est présente au collège pour ceux qui aiment le sport, qui sont passionnés, mais aussi pour ceux qui veulent progresser dans un domaine sportif particulier.
Au collège du Bastberg, différents sports sont proposés : la danse, l'escalade, le badminton et des sports collectifs comme le football, le handball…
L'escalade peut aider à vaincre notre peur du vertige, ce qui est le cas pour moi. 

L'atelier Danse avec Mme Vogler













Au collège, nous pouvons rejoindre l'Unss les mardis de 15 à 17h et le mercredi après-midi. Par contre le mercredi le fonctionnement est spécial, il est en général consacré aux rencontres avec les autres établissements. Les élèves sont alors accompagnés par les professeurs d'EPS. Le transport se fait en bus  quand les épreuves ne sont pas à Bouxwiller.

Ainsi, le mercredi 21 novembre, j'ai participé à la Journée de l'Artiste  au collège de  Sarre-Union pour pratiquer des activités plus particulières.
On pouvait choisir entre : ping-pong, hip-hop, acrosport, step ou cirque.






 
J'ai choisi cirque et j'ai pu essayer le monocycle (vélo à une roue !!!), le bâton du diable et le diabolo,  mais surtout j'ai pu imiter les funambules en marchant sur un fil !


 La rencontre s'est terminée par une représentation du groupe acrosport et hip-hop, puis par un grand goûter !
J'ai beaucoup aimé cette sortie ! J'ai hâte de recommencer !



Si vous avez envie de faire comme-moi, il vous suffit de prendre un talon d'inscription auprès de votre professeur de sport et de payer une cotisation de 10 €.
N'hésitez plus !! C'est toooop !

Abygaël, 6e1


* L'UNSS : un sigle qui signifie UNION NATIONALE DU SPORT SCOLAIRE.

Korinne Schulze - doKumentaliste

1 Pourquoi avez-vous choisi le collège du Bastberg ?  Je voulais travailler avec des collégiens. Pendant plus de 20 ans, j'ai travail...