jeudi 7 juin 2018

Pari Paris !

Comme prévu, certains élèves de 3e sont partis à Paris le 14 mai 2018 pour découvrir l'Assemblée Nationale et le Sénat. La rédaction d'Ekokoline a décidé d'interviewer Monsieur Schneider, professeur d'histoire-géographie qui a suivi ce projet de très près afin d'en savoir plus sur cette inoubliable journée parisienne.

Ekokoline: Qui est à l'origine de ce projet?

Vincent Schneider: C'est Madame Ott-Dollinger (ndlr : professeur d'allemand et LCR au collège) qui a pris contact avec Monsieur le Député Hetzel et Monsieur le Sénateur Kern. Elle a correspondu avec la collaboratrice de Monsieur Kern, Mme Sore et l'attachée parlementaire de Monsieur Hetzel, Mme Lozito afin d'organiser cette sortie ambitieuse. Elle a eu cette idée en juillet 2017 et à partir de ce moment, elle a tout mis en place pour que cela se passe au mieux: du transport en bus jusqu’au petit déjeuner (à L’Étoile 1903, Avenue de Wagram), en passant par la case « sandwich » (Boulangerie Maison Pradier) tout près de la Place Bourbon, derrière l’Assemblée nationale, en terminant par le déjeuner à l’Autogrill Reims-Champagne Les Petites Loges sur l’Autoroute A4. Elle a tout fait de A à Z, je l'ai à peine aidée...

E: Finalement qui a financé ce projet?

V.S. : Nous avons démarché plus d'une centaine d'entreprises et nous avons été soutenus par une seule d'entre elles. La Gizeh qui a fait un don de 500 euros. La mairie de Bouxwiller a elle aussi participé à hauteur de 500 euros. La coopérative du collège et le collège également. J'en profite pour les remercier encore.

E: Pourquoi emmener des 3e à l'Assemblée Nationale et au Sénat?

V.S: C'est dans le cadre d'un projet plus large: le projet Europe là encore mis en place par Mme Ott-Dollinger. Depuis 2009,chaque année, les élèves visitent le Parlement Européen et l'après-midi le parc de l'Orangerie dont les orangers proviennent de...Bouxwiller! C'est donc une belle continuité de voir les institutions européennes puis de visiter ces deux institutions du Patrimoine français.

E: Comment avez-vous choisi les élèves?

V.S: Certains ont été choisis par lettre de motivation, d'autres par tirage au sort. Deux élèves de SEGPA ont également participé.

E: Quel a été le programme de la journée?

V.S: Le 12 mai, je me suis rendu à Paris en éclaireur et j'ai fait le parcours qui était jalonné d'arrêts "questionnaire". La Place de l’Étoile, l’Arc de triomphe, la tombe du soldat inconnu, devant les statues de De Gaulle et de Clemenceau, la Place de la Concorde. Je l’ai fait sous le soleil, c'était vraiment très agréable et le timing était bon. Lundi 14 mai, sous une pluie battante, tout s'est fait plus vite et au lieu de faire des arrêts de 20 minutes devant des monuments, ils se sont réduits à 5 minutes. heureusement, le Parlement a bien voulu nous accueillir presque une heure avant. Une chance car on ne rentre pas dans ces lieux comme dans un moulin. Les cartes d'identité avaient toutes été envoyées au préalable.  Nous avons déjeuné Place Bourbon non sans soulagement de voir la pluie cesser puis sommes partis en métro vers le Jardin du Luxembourg où les élèves ont eu un petit quartier libre. La visite du Sénat était programmée en début d'après-midi. Nous sommes repartis de Paris vers 16h30 . 

E: Voudriez-vous refaire ce voyage?

V.S: Oui bien sûr! Maintenant les contacts sont pris et comme le comportement des élèves a été exemplaire, je pense que le collège du Bastberg sera le bienvenu.(ndlr: une photo ci-dessous montre un mot manuscrit de Monsieur le Sénateur Kern qui félicite les élèves pour leur comportement et leur investissement.)


E: Quel souvenir voudriez-vous que les élèves gardent de cette sortie?

V.S: Pour certains, c'était une première à Paris. J'aimerais qu'il prenne conscience que Paris, notre capitale, une ville magnifique chargée d'histoire. Si en plus, cette sortie suscitait des vocations comme s'engager dans le milieu associatif ou même envisager une carrière politique, j'en serais ravi!

E: Quel est votre meilleur souvenir?

V.S: Sans hésiter la bibliothèque de l’Assemblée nationale qui compte entre 700 000 et 1 million de livres et qui est la 2e bibliothèque en France après la B.N.F. On peut la voir aux journées du Patrimoine.

E: Un dernier mot?

V.S:  Je tiens à remercier chaleureusement Messieurs Dietemann et Loye et notre Principal, Monsieur Dal Cortivo qui ont accompagné cette sortie. Et un merci tout spécial à Madame Ott-Dollinger qui fait "de grandes choses" pour le collège.






Merci à Monsieur Schneider de nous avoir consacré du temps. Et Ekokoline se permet de faire un petit coucou à Madame Ott-Dollinger qui manque à ses élèves et à ses collègues. 


Les journalistes d'Ekokoline  (cru 2017-2018)


mercredi 6 juin 2018

Pense-bête

Dernière ligne droite pour les élèves de la Chorale...concert lundi à 20h à l'Espace Rohan...
On y sera !


vendredi 1 juin 2018

Un nouveau héros sur la toile: spiderman 2.0 ?

Mamoudou Gassama est le nouveau héros que l'on voit partout sur internet. Il a même été surnommé L'Homme-araignée car il a grimpé quatre étages d'un immeuble en moins de 30 secondes pour secourir un petit garçon de 4 ans qui était suspendu dans le vide.

Mamoudou est un migrant malien et sans papier. Grâce à cet acte héroïque, il va recevoir des papiers français. C'est ce que lui a promis Emmanuel Macron.

Romain B. (6e3)

Un dessin de presse a fait le tour du monde...
Ce dessin met en évidence que si on essaye de sauver quelqu'un en escaladant une paroi, on récolte une naturalisation et moult récompenses et si on fait la même chose pour essayer de se sauver soi-même et fuir un pays en guerre, on trouve porte close. 

Charles B. (4e4)

jeudi 31 mai 2018

C'est que du bonheur !

Comme chaque année, les élèves du collège du Bastberg qui participent à la chorale du collège se produiront à l'Espace Rohan de Saverne lundi 11 juin 2018.
Cette année le thème est le bonheur.

Voici quelques titres que les élèves chanteront:
Dommage de Bigflo et Oli
Believer de Imagine Dragon
Perfect de Ed Sheraan
Titanium de David Guetta
Human de Ragn'bone man
etc.

La chorale a déjà retrouvé une fois la chorale de Saverne et la semaine prochaine ce sera la 2e fois.

Emma D. (6e2)

mercredi 23 mai 2018

Tr(ou)blements....

Qu'est-ce qui nous fait peur? Qu'est-ce qui nous trouble? Qu'est-ce qui fait que nous, les adolescents, on tremble?
venez les découvrir demain soir...
Les 6e4

vendredi 18 mai 2018

Ce n'est qu'un arrivederci...

Derniers moments à Venise...pizzas au restaurant Omnibus au pied du Rialto
et un coucher de soleil splendide pour quitter la Sérénissime...

 

Il est temps de partir...






Dernier jour...

Direction le palais des Doges et la Basilique Saint Marc, lieu dans lesquels il est interdit de faire des photos...
Nous retrouvons Yvette (notre superbe guide alsacienne qui vit depuis 40 ans en Italie)et Irène qui nous font des commentaires de l'extérieur mais n'ont pas le droit de nous commenter l'intérieur de ces lieux car elles ne sont pas guides officiels de ces deux monuments...




Devant l'escalier des Géants
 Casse-croûte ou pizzas dans les rues merveilleuses de Venise...

 Photo de groupe à la Salute qui tient sur...un million de pilotis à elle toute seule!!!!!

Direction un atelier de gondoles...Intéressant mais l'accueil est un peu froid...Visite en un groupe au lieu de deux prévus...l'artisan a du pain sur la planche...On s'gondole pas toujours à Venise...;(








 Direction le campo San Bernaba pour une des meilleures glaces de Venisechez Il Doge...et on n'est pas les seuls à le penser...voir le roman de Philippe Delerm...un écrivain français...qui est venu leur rendre visite plusieurs fois...;)




Oh un tournage dans la Sérenissime...

jeudi 17 mai 2018

Y'a ca' marcher...

Ce matin , les élèves sont allés dans le quartier juif (le ghetto) en vaporetto par le Grand Canal. Ils ont visité trois des cinq synagogues : la française, l'allemande et la levantine. Ils ont pu observer l'architecture bien différente dans cet endroit de Venise car les maisons sont très hautes(jusqu'à sept étages parfois) car il fallait "entasser" un maximum de personnes...
Pause casse-croûte et pizzas (pour certains) sur la place Nuovo.

Ensuite, direction l'atelier de masques merveilleux ! Un artisan nous a raconté l'origine du port du masque à Venise.
Il nous a montré la création du masque en papier buvard et différentes techniques de décoration comme la dorure à la feuille d'or et la craquelure. Il parlait italien et une jeune femme traduisait en français. Certains élèves ont pu essayer la fameuse Bauta. D'autres ont pu s'offrir un masque 100 % made in Venezia.

Après, direction la casa Goldoni, l'équivalent italien de Molière.

La fin d'après-midi a été consacrée à la visite de la merveilleuse Ca'Rezzonico mais étant trop fatigués, les élèves ont eu du mal à l'apprécier à sa juste valeur...