samedi 27 mars 2010

Ente, Tod und Tulpe: Le canard, la mort et la tulipe

Mardi 9 mars 2010, les classes de 6e 1 et 2 se sont rendues à l'Illiade d'Illkirch, en bus, afin d'assister à une pièce franco-allemande inspirée d'un livre de Wolf Erlbruch : Ente, Tod und Tulpe. C'est accompagnés de Mesdames Chopin, Froeliger, Schumacher et Arnoux, que les élèves ont regardé ce spectacle d'une heure qui met en scène deux marionnettes et trois comédiens dont une musicienne.


C'est l'histoire d'un canard qui vivait à côté d'une mare. Un jour, en faisant sa toilette quotidienne, il va faire une rencontre étonnante : la mort !
Après avoir éprouvé de la crainte et de la méfiance, il s'en fait une amie. Ils se baignent, ils jouent, partagent des expériences et dorment ensemble. Mais il arrive qu'à un moment le canard ressente des tremblements et qu'il s'endorme pour toujours. Alors la Mort l'accompagne à l'étang, l'y dépose avec une tulipe sur le corps et l'envoie vers un long voyage.

Avis d'élèves :
Beaucoup d’élèves n’ont pas apprécié la pièce, moi, mon avis est un peu plus nuancé.
Je n’ai pas aimé voir la musicienne qui faisait les bruitages et la musique. Le décor aurait pu être un peu plus élaboré, un peu moins simple. Je n’ai pas aimé la mare qui n’était pas très réaliste.
J’ai aimé lorsque le canard dormait et que le réveil sonnait et qu’il crachait dessus. Le début était mieux que la fin. Ce qui m’a le plus plu et qui était le plus rigolo, c’était dans le bus, lorsque je me suis amusée avec mes copines.
La sortie était pas mal et j’aimerais bien en refaire une, mais pour voir un spectacle moins enfantin.
D’après le texte de Maude. 6e2


Dans l’ensemble j’ai bien aimé le spectacle. Les jeux de lumières pour symboliser l’eau étaient bien faits, car des lumières bleues apparaissaient pour représenter le monde sous-marin. Les instruments étaient originaux parce qu’il y en avait que je n’avais jamais vus. Les images que le canard a projetées étaient mignonnes, surtout la photo de famille car c’étaient des œufs.
Par contre, j’ai moins aimé certaines parties du décor comme la ligne rouge, car je n’ai pas bien compris à quoi elle servait et ça faisait un peu bizarre.
C’était une belle matinée, j’espère que nous en ferons encore !
Aurore 6e2









1 commentaire:

  1. L'histoire est vraiment bien ...
    j'en ai lue une petite partie bien que se sois en allemand....=}

    RépondreSupprimer