samedi 15 mai 2010

Un chacal amical

Akari, chef du clan des Hud est abattu d'une flèche décochée par Aban et ses fils.
Les agresseurs sont de la même tribu et veulent se débarrasser du chef pour prendre sa place. Asak, son fils est témoin de la scène alors ils le poussent du haut d'une falaise.Il tombe dans l'Eau Folle, un tourbillon. La rivière le ramène sur la Terre de l'Eau, une île inhabitée.Il doit survivre seul : se construire un habitat, chasser, se faire des armes, ... .
Deux chacals s'installent près de son logis. Asak, au début, leur donne ses restes, mais plus tard, il essaie de les apprivoiser.Toli, le 1er chacal, ne se laisse pas faire mais il suit Asak car celui-ci le nourrit.Kleg, le 2ème chacal, fils de Toli aime se faire caresser et écoute Asak.Il l'accompagne à la chasse et le prévient des dangers, ... Il est le meilleur ami d'Asak et sera "le premier chien".
Quelques mois plus tard, son père le retrouve. Celui-ci avait simulé sa mort pour échapper à ses ennemis. Malheureusement, il meurt peu après en se battant contre un ours.
Asak songe alors à retourner dans son clan, pour cela il doit repasser par l'Eau Folle. Réussira-t-il à rentrer dans son village ? Si oui, Aban et ses fils vont-ils à nouveau tenter de le tuer ?

Mon personnage favori :
Kleg, le chacal, est mon personnage favori car il est amical et rigolo.Dans les moments sérieux il est vigilant et aide Asak.Il le défend et le prévient des dangers ... .
Au début, il n'aime pas beaucoup Asak. Il est peureux et méfiant.
Au fur et à mesure que le temps passe il commence à être apprivoisé et à obéir à Asak. Un véritable lien se crée entre eux.


Mon avis personnel :
J'ai bien aimé ce livre car il était captivant. L'idée qu'un chacal soit le 1er chien est originale.Moi, je pensais que c'était un loup.
Je n'ai pas aimé quand Asak a tué les loups et quand il maltraitait les chacals.
Ce livre montre que la solitude n'est pas source de désespoir mais qu'il faut aller de l'avant.

A emprunter au CDI!
Maxime R(6e4)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire