dimanche 13 juin 2010

L'enfant et le faucon

Notre classe participant cette année au projet « Collège au cinéma », nous sommes allés voir, lundi 7 juin, un film intitulé Kes réalisé par Ken Loach en 1969. C'est un film réaliste qui montre comment on vivait à la fin des années 60 au nord de l'Angleterre dans une petite ville minière.
Billy Casper est un garçon d'environ 13 ans qui vit entre sa mère et son frère Jud, mineur. Livré à lui-même, élève en difficulté, il est rejeté par ses camarades. Un jour, il découvre un jeune faucon et tente de l'apprivoiser. Pour cela, il vole un livre sur la fauconnerie, un art noble et très ancien qui consiste à dresser certains rapaces pour la chasse au vol. Son projet aboutit et un lien très fort se noue entre l'enfant et son faucon. Mais, un matin, Jud demande à Billy de parier sur deux chevaux. Un parieur lui ayant affirmé que ces chevaux n'ont aucune chance de gagner, l'adolescent garde l'argent et s'achète à manger. Hélas, les chevaux gagnent...
Certains d'entre nous avons trouvé que, parfois, certaines séquences étaient beaucoup trop longues. Il n'empêche que le film comportait des moments très drôles, comme l'hilarant match de football par exemple : le professeur de sport y fait preuve d'un fairplay et d'un esprit collectif inénarrable...
Nous avons surtout été sensibles à la tristesse de la vie de Billy, méprisé, déconsidéré, souffre-douleur de son frère et de ses camarades. A la manière d'un documentaire, le film décrit en effet l'univers familial peu épanouissant de Billy, le milieu scolaire rigide et oppressant, les procédures d'orientation lapidaires. En dépit de son indéniable talent pour la fauconnerie, Billy semble condamné à un avenir peu réjouissant. Il n'était pas facile quand on était de condition modeste de vivre au nord de l'Angleterre à l'aube des années soixante-dix.

Par les élèves de 5ème2




1 commentaire:

  1. Un film, dont le thème ne m'épanouie pas personnelement mais qui pour certaine personnes peut se reveler intéressant. Effectivement de mon point de vue personnel ce film, son hitsoire ne me plais pas beaucoup mais d'après cet article il y a une morale a ce film. Je pense que cette morale peut etre que dans les années 60, s'en sortir de la misère dont soufrai une grande partis de la population était casiment impossible a cette époque. Ce sont ces extraits qui m'ont donné cette impression la ; " procédures d'orientation lapidaire " & " Billy semble condanné a un avenir peu réjouissant. "

    RépondreSupprimer