jeudi 4 novembre 2010

Choc!

Pendant les vacances de la Toussaint, le soir d'Halloween, la croix en bois qui se trouvait sur la colline du Batsberg a été brûlée. Ce n'est ni l'oeuvre des fameuses sorcières de la légende, ni le diable de sortie pour la soirée de l'année, ni des fantômes enragés mais des esprits maléfiques, certainement des adolescents éméchés qui se retrouvent souvent à cet endroit!
Cette croix de sept mètres qui dominait la ville de Bouxwiller faisait partie du décor depuis toujours, nous la regretterons et espérons que la commune en érigera une nouvelle.
Il est regrettable que de tels actes vandales soient commis en Alsace, on peut parler de profanation.

Jules Z., Augustin H. et Quentin S.

3 commentaires:

  1. ELCHINGER Esther, lycéenne4 novembre 2010 à 12:31

    Eh entièrement d'accord, c'est vraiment dégueulasse !!
    Au moins, on savais toujours où était le Bastberg !!
    J'espère qu'ils en remettrons une !!

    RépondreSupprimer
  2. Que dire de cet acte : c'est navrant :(

    F. CORBLIN (maman)

    RépondreSupprimer
  3. Quelques précisions suite à un travail d'enquête mené avec le groupe de 3ème du cours de Langue et Culture Régionale :

    Elle a été incendiée le samedi 30 octobre au matin (entre 10 et 12h). C'était donc la veille d'Halloween. Pour la brûler, les auteurs ont recouru à un carburant : ce n'est donc pas une bêtise spontanée.

    Ce n'est pas la commune mais la paroisse protestante d'Imbsheim qui en est à l'origine. Elle n'est pas là "depuis toujours". En réalité il y a eu 3 croix successives. La première date (seulement !) de l'été 1957 et n'a pas résisté à une tempête (4 janvier 1958). Elle a été remplacée par une deuxième qui, devenue fragile, sera démontée en 1983. Celle qui vient de chuter a été installée le 15 juin 1984.

    Votre article pose finalement une question pertinente sur la portée de cet acte : bêtise, vandalisme ou profanation ?

    RépondreSupprimer