lundi 22 novembre 2010

La guerre de 14 est enfin terminée...

Le dimanche 3 octobre 2010, les Allemands ont enterré officiellement la Première Guerre mondiale. C'est en effet ce jour-là que l'Allemagne a soldé définitivement sa dette héritée de la Grande Guerre, près d'un siècle après le début de celle-ci, rapporte le journal allemand Bild. «Le montant restant à payer est de 69,9 millions d'euros, une somme prévue au point 2.1.1.6 du budget fédéral 2010, intitulé "Dettes réglées à l'étranger"», précise le quotidien.
«La plupart de l'argent ira à des particuliers, des fonds de pensions et des sociétés d'emprunts obligataires, comme convenu dans le cadre du traité de Versailles», ajoute The Daily Telegraph.
Signature du traité de Versailles dans la galerie des Glaces du château de Versailles, le 28 juin 1919. Au milieu, Clemenceau (avec une moustache blanche) ; à sa gauche, le président Wilson. Peinture de William Orpen (Imperial War Museum, Londres).
Un article du Monde, daté du 3 octobre 2010, explique pourquoi il a fallu attendre 92 ans après la fin du conflit pour que l'Allemagne paie ses dettes. En 1919, le traité de Versailles imposait aux Allemands le paiement de 132 milliards de marks-or. Ruiné et frappé par une grave crise économique au début des années 1920, puis par la Grande Dépression, le pays était cependant incapable de s'acquitter de ces colossales réparations. L'Allemagne avait alors emprunté pour satisfaire aux exigences du traité. En 1932, le moratoire Hoover (président des Etats-Unis) annulait finalement ces réparations, mais il restait encore à l'Allemagne à rembourser les emprunts contractés pour leur paiement avant cette date. L'Allemagne nazie avait cessé les remboursements dans les années 1930. A l'issue de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), l'Accord de Londres est signé en 1953 entre la RFA et une vingtaine d'autres pays. Il renvoyait à l'après-réunification la question des remboursements. La charge des intérêts incombant encore à l'Allemagne devait être réglée sur une période de vingt ans après la réunification.
Photo prise à Verdun lors de la 70ème commémoration du début de la Première Guerre mondiale (22 septembre 1984), François Mitterrand (alors président de la République) et Helmut Kohl (chancelier de la RFA) se tiennent la main sur un des lieux les plus symboliques de la guerre de 14.
Le 3 octobre 1990, la RFA et la RDA se sont réunifiées, et le paiement des intérêts a repris. Ainsi, «entre 1990 et 2010, presque 200 millions d'euros ont été payés» par l'Allemagne à ses créanciers, affirmait fin 2009 Boris Knapp, le porte-parole de l'Agence financière allemande, en charge de la dette. Dimanche 3 octobre, pour le vingtième anniversaire de sa réunification, l'Allemagne a tourné une nouvelle page de son histoire.
Sources : Article du Monde, daté du 03/11/10 ; sites internet : www.slate.fr. et www.latribune.fr
Auteur : Geoffrey M. 3è

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire