lundi 8 novembre 2010

L’enjeu des dollars pour les élections américaines de mi-mandat (novembre 2010)


D’après Lorraine Millot, correspondante à Washington ; « Le vainqueur des prochaines élections américaines est déjà connu : ce sera l’argent ».
Le Center for Responsive Politics prédit qu’à l’occasion des midterms (=élection de mi-mandat) du 2 novembre, un nouveau record de dépenses électorales va être atteint. Au minimum 3 ,7 milliards de dollars (ce qui équivaut à 2,6 milliards d’euros) seraient dépensés par les candidats au Congrès, les partis ou leurs supporteurs.
Définition Congrès : Le Congrès des Etats-Unis est le parlement bicaméral du gouvernement fédéral des Etats-Unis, c’est-à-dire sa branche législative. Ses 2 chambres sont :
- Le Sénat des Etats-Unis, la branche haute, composé de 100 sénateurs (2 par Etat).
- La chambre des représentants des Etats-Unis, la chambre basse, composée de 435 représentants.
L’argent des candidats ne signifie pas obligatoirement qu’ils seront vainqueurs aux élections de mi-mandat.
Durant les législatives de 2008, les candidats les plus riches l’ont emporté dans 93% des cas, analyse Matthew Dickinson, professeur de sciences politiques. Cependant, la « bataille de l’argent » serait à l’avantage des républicains.
Définition Républicain : Ici, qui concerne le parti républicain. Globalement, les républicains sont favorables au libéralisme économique, ainsi qu’à une diminution des aides sociales et du rôle de l’Etat fédéral. Obama, démocrate, a succédé à Bush, républicain.
Ainsi, Pour se faire élire gouverneur, sénateur ou représentants, chacun des candidats aura dépensé en moyenne 8 millions de dollars. Du jamais vu.
Source : L’actu le journal et Le Monde.
Romain L. 3è
Résultats des élections américaines de novembre 2010,ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire