mercredi 8 décembre 2010

Le gang des « Hamidovic »

- Une centaine d'adolescentes venues de l'ex-Yougoslavie volaient les portefeuilles dans le métro à Paris sous la contrainte du réseau dit « Hamidovic », du nom de son chef supposé, Fehmi Hamidovic(1), 58 ans, originaire de Bosnie et rattrapé la semaine dernière à Rome.

- La Police Judiciaire (PJ) piste ce clan depuis l'épidémie de vols à la tire de l'été 2008 (pickpocket), commis par des jeunes filles de 12 à 16 ans. Selon un enquêteur, « elles déclinent toutes la fausse identité d'Hamidovic et se montrent réticentes(2) à tout examen osseux ou prélèvement ADN pour tenter de déterminer leur âge et leur nom ». Certaines adolescentes, arrachées à leurs familles en Bosnie, ont expliqué que les chefs Hamidovic leur apprenaient à voler.

- Les adolescentes devaient rapporter 300 euros par jour, sinon « elles étaient frappées, victimes de brûlures de cigarettes, et parfois violées » selon le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin. « Les jeunes filles exploitées sont avant tout des victimes, sous la coupe d'une organisation clanique(3) de type patriarcal(4) », assure le procureur Marin qui évalue à 12000 euros la collecte journalière et « à 4 millions d'euros le montant annuel pour le groupe opérant en région parisienne ».
- Le chef du gang, Fehmi Hamidovic avait déjà été condamné en Autriche pour une affaire de traite d'êtres humains. Certaines filles de Bosnie-Herzégovine ont été vendues par leur famille car elles étaient de très bonnes voleuses.
1. Chef du gang « Hamidovic ».
2. Refusantes.
3. Relatif au clan.
4. Il y a un chef dans la famille qui a tout pouvoir.
Source : Libération 07/12/2010
Romain L. 3è

3 commentaires: