mardi 8 février 2011

La sécheresse accentue le déficit en eau de Pékin

Apres avoir assoiffé, au printemps 2010, le sud-ouest de la Chine, la sécheresse est intense, cet hiver, dans le quart nord-est du pays. Pékin n’a pas vu une goutte de pluie depuis le 25 octobre 2010.
Le Shandong, province de 90 millions d’habitants, dans l’est de la Chine n’a pas enregistré d’aussi faibles précipitations depuis six décennies. Près de 240 000 personnes ont dû être ravitaillées. Le Shandong est l’un des principaux greniers à blé du pays : 2 millions d’hectares de cultures de blé d’hiver, semé en automne et dont les pousses sont dormantes jusqu’au printemps, seraient menacées, soit 56% des surfaces consacrées à cette céréale dans la province.

Même si le pays le plus peuplé de la planète ne devrait pas connaître de pénurie, l’impact de la sécheresse préoccupe : l’inflation du prix des denrées alimentaires a atteint des niveaux records ces derniers mois. Le gouvernement chinois a promis, jeudi 27 janvier, une aide supplémentaire de 2,2 millions de yuans (220 millions d’euros), en sus de plusieurs milliards déjà débloqués à travers le pays. Certains météorologues font valoir que la Chine manque de données climatiques fiables sur le pacifique occidental. La sécheresse, en tout cas, confirme l’acuité de la crise de l’eau dans le nord-est du pays.

Pékin souffre depuis douze ans d’un manque d’eau structurel. D’importants efforts de recyclage et de traitement des eaux ont été entrepris ces cinq dernières années. Mais le déficit atteint 515 millions de mètres cube par an. Pékin compte sur le canal géant qui doit, à partir de 2014, acheminer de l’eau depuis le généreux fleuve Yangzi Jiang. Une première partie du canal est achevée : elle relie Pékin à sept réservoirs situés dans les provinces du Shanxi et du Hebei. Mais là-bas aussi, les grandes villes sont menacées par des pénuries d’eau et les campagnes arides. Selon le « quotidien de Pékin », la capitale envisagerait de faire construire un autre canal de 500 kilomètres jusqu’au fleuve Jaune, lui aussi, si mal en point.
Sources : Le Monde du 31/01/2011 et http://toutsurlachine.blogspot.com/2011/01/la-secheresse-accentue-le-deficit-en.html
Pour en savoir plus cliquez ici
Quentin 5è

2 commentaires:

  1. c'est LA rubrique qui manquait à notre journal, bravo à tous les élèves qui font cet éko toujours très clair de l'actualité du monde!
    v-a mourier-bastian

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord ! cette rubrique est plus qu'intéressante !

    Fabienne CORBLIN (Maman)

    RépondreSupprimer