lundi 7 février 2011

L’onde de choc fait trembler les pays arabes

Du Yémen à la Mauritanie, des marches de contestation et des immolations par le feu ont lieu pour protester contre les difficultés économiques et les dictatures.

Beaucoup de pays arabes sont sous tension suite à la chute du président Ben Ali et la révolte égyptienne. Mais l'Égypte pour ses pays voisins arabes est la mère de ces nations.
Il n'y a pas que l'Égypte qui est touchée par l'onde de choc tunisienne.
Au Yémen, plusieurs milliers de personnes ont défilé à Sanaa pour réclamer le départ d'Ali Abdallah Salah. Il y a eu au moins trois immolations (1) par le feu et un décès.
En Algérie on compte cinq morts dont deux par immolation et plus de 800 blessés.
En Mauritanie, un homme d'affaire s'est immolé suite à l'importante hausse des prix.
Au Maroc quatre personnes ont tenté de s'immoler par le feu.
En Syrie 800 000 personnes sont gravement affectées suite à la mauvaise gestion de l'eau qui a transformé l'est du pays en désert.
Au Soudan, au moins une personne s'est immolée par le feu. Des heurts (2) ont déjà eu lieu entre policiers et étudiants.
A Oman 200 personnes ont manifesté à Mascate contre la cherté de la vie et la corruption.
Ces actes ont pour but de dénoncer les dictatures des pays concernés et les importantes hausses des prix.
1 Une immolation (du latin immolare « offrir un sacrifice ») est un sacrifice généralement religieux, ou holocauste. Par extension, « immolation » est devenu synonyme de « tuerie » ou « massacre » de victimes sans défense, particulièrement par le feu.
2 Le mot heurt est le synonyme d'affrontement
Source : Libération du 31/01/2011
Aurélien 3°

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire