dimanche 27 mars 2011

Fessenheim, faille de l'atome français ?



Fermer Fessenheim « Immédiatement » réclament les militants antinucléaires après la catastrophe de Fukushima mais EDF souhaite sa prolongation pour dix ans au moins. Près de 10 000 manifestants notamment des Allemands se sont rassemblés dans les alentours de la centrale et ont manifesté dimanche 19 mars. Corine Lepage a demandé la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim devant le tribunal qui l’a déboutée le 9 mars. Les réacteurs de 900 MW de Fessenheim ont été mis en service entre 1977 et 1978 « rafistolée et vieillotte » selon André Haltz de l'association Stop Fessenheim. La centrale compte « quatre fois plus d'incidents par an en moyenne que le reste du parc français » dit il. Certains physiciens, comme Jean-Marie Brom, affirment que « Les problèmes au Japon produiraient les mêmes effets à Fessenheim ». Le Haut-Rhin est classé en zone de sismicité « modérée » à « moyenne ».

Source : http://www.letelegramme.com
La ville de Bâle (en Suisse) avait été ravagée par un séisme de 6,2 sur l'échelle de Richter en 1356.

Illustration du tremblement de terre de Bâle par Karl Jauslin (1842–1904)
(pour en savoir plus, cliquez ici)
Les centrales résisteraient-elles à un tremblement de terre de cette magnitude ?
EDF affirme que les réacteurs de Fessenheim ont été conçus pour résister à une secousse d'une magnitude de 6,7. Mais Jean-Marie Brom avance que « la démarche la plus sûre serait d'arrêter Fessenheim, de réévaluer le risque sismique et de sécuriser les systèmes de refroidissement. » Il y en aurait pour 5 ans minimum. EDF pense que si la centrale ferme (elle est la plus vieille centrale du parc français) c'est comme si vous disiez que les immeubles parisiens qui ont plus de vingt ans devraient être détruits.

Source : http://nucleaire-nonmerci.net
Maintenant une question se pose vont-ils fermer la centrale de Fessenheim ?
Élise 5è
Source: Libération du 24/03/2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire