mardi 10 juillet 2012

Meurtre au collège: épilogue


Les agents étaient habillés en noir, la pluie coulait à flot, on pouvait apercevoir au-dessus de leur tête un orage qui rendait encore la journée plus sombre qu’elle ne l’était déjà.

Après la messe à l’église, ils étaient maintenant au cimetière et regardaient le cercueil de la défunte Mme Arnoux ; son cercueil était en bois, orné de nombreuses fleurs qui, elles, étaient ravies de cette journée pluvieuse. Autour du cercueil, les proches de la victime pleuraient.Les agents ne seraient pas venus, si le mari de la victime ne les avait pas invités. Le cercueil progressait lentement vers la place qui lui était réservée et qui le resterait jusqu’à la fin des temps. Il descendait lentement mais sûrement vers le fond du trou, alors que les pleurs redoublaient. Ensuite,chaque personne présente jeta une rose avec une pelletée de terre dans le trou avant de s'en aller.


Le soir était venu quand les agents rentrèrent au bercail.Ils fêtèrent l’événement, car ils avaient réussi à boucler une enquête de plus.Le champagne coulait à flot, lorsqu’ils reçurent un nouvel appel :

- Allô ? Oui, ici Guillaume…

- On a besoin de vous, on vient de retrouver un corps…

- On arrive !

Il raccrocha le téléphone et annonça à ses agents

- En route !

6 commentaires:

  1. Un récit bien écrit, bien rythmé et bien mené.
    J'aurais juste aimé davantage d'enquête et d'intrigue pour nous conduire à la découverte de l'assassin, un peu abrupte.
    J'ai été très amusé par la description de certains personnages et de certains lieux. Et j'ai éclaté de rire à la mention de l'association "Aide pour la sauvegarde des postes des enseignants". Si, en plus, on nous les assassine !..

    RépondreSupprimer
  2. bravo!j'ai adoré suivre cette histoire!!
    Vite, une autre!!!!
    v-a mourier-bastian

    RépondreSupprimer
  3. Elchinger Esther 1L21 juillet 2012 à 13:31

    Une enquête policière passionnante. Je suis du même avis que M.Geiger, quant à la découverte de l'assassin qui est énoncé en une phrase, car tout le suspens qui s'est fait de plus en plus grand tombe comme un cheveu sur la soupe.
    Ceci représente le seul et le gros point négatif du récit :/
    Mais sinon, merci beaucoup pour ce travail. Un grand merci à la personne qui durant ses vacances a tout de même publié des postes sur Ekokoline.
    Encore merci aux écrivains et j'attends la prochaine série avec impatiente =D ...

    RépondreSupprimer
  4. Génial cette histoire !!! Bravos vous 3. Comme d' habitude. Il est bien fait ce récit. Bref ... ( Je vous écris un commentaire un "peu" tard mais bon. )
    Nirina ( " ancienne " 4è2 )

    RépondreSupprimer
  5. Bravo à nos écrivains en herbe !
    J'ai éprouvé beaucoup de plaisir à vous lire !
    AA

    RépondreSupprimer