mercredi 24 octobre 2012

A emprunter d'urgence au CDI, les chérubins!


Ø      Titre : 100 jours en enfer
Ø   Auteur : Robert Muchamore
Ø   Illustrateur : Anne Catherine Bourdet
Ø   Editeur : Casterman
Ø   Année d’édition : 2007 pour la version en français
Ø   Traduction : Antoine Pinchot
Ø   Genre : Policier
Ø    
Ø      Biographie de l’auteur Robert Kilgore Muchamore (né le 26 décembre 1972) est un écrivain anglais, connu pour être l'auteur de CHERUB, une série de livres d'espionnage pour adolescents. Robert Kilgore Muchamore a d'abord été détective privé, avant de se lancer à plein temps dans la littérature pour la jeunesse.

Ø    Résumé : C’est l’histoire d’un garçon nommé James qui, a la mort de sa mère, va dans un pensionnat. Il est recruté par une agence secrète qui n’existe pas réellement. Dénommée CHERUB, elle emploie des enfants pour accomplir des mission d’infiltration dans des organisations terroristes ou des bandes de trafiquants. Pour des raisons de sécurité, les enfants doivent suivre un entraînement spécial de 100 jours pour pouvoir être envoyés en mission.

Ø  Le personnage principal est James, 13 ans, orphelin. Il est très malin et courageux. Il a une demi-sœur, plus jeune, avec qui il va vivre plein d’aventure.

Ø  Description : James est blond et a 13 ans quand il  est recruté par CHERUB.  Il passe beaucoup de temps à jouer au jeux vidéos et adore les sandwichs que lui prépare sa sœur (jambon – Nutella – confiture de fraise).
Ø  Portrait chinois : Si ce livre était une couleur, ce serait le noir car il y a du suspens.
                             Si ce livre était un animal, ce serait le loup car il est mystérieux.
                             Si ce livre était un plat, ce serait un oeuf car il est facile à lire
                             Si ce livre était un sentiment, ce serait la peur car il donne des frissons

                            
Si ce livre était un lieu, ce serait partout car c’est là où se passe l’histoire.
Ø  Mon avis : J’ai bien aimé ce livre car il est mystérieux et plein de suspens. C’est un livre qui décoiffe ! On ne s’ennuie pas car il y a beaucoup de péripéties, et le dénouement est passionnant. C’est un roman policier, dont les héros sont des enfants, qui ne vivent pas avec leurs parents. De plus,  après une formation de 100 jours, pendant lesquels ils souffrent beaucoup parce qu’ils doivent apprendre et faire leurs preuves, les services secrets britanniques leur confient des missions, dans lesquels ils doivent témoigner d’ingéniosité et aussi travailler en groupe. Ils vivent ensemble dans un pensionnat, et ils ont beaucoup de cours, mais l’ambiance est bonne, et leur principal loisir est  le  sport. J’aime beaucoup leurs relations parce qu’ils savent se débrouiller sans les adultes. Ce livre est aussi une histoire d’amitié entre des enfants qui s’entraident.
Le premier tome m’a donné envie de continuer la lecture. J’ai lu aussi le tome 3 dont le titre est Arizona Max, dans lequel James, doit retrouver une trafiquante d’armes, considérée comme très dangereuse, et pour cela  doit libérer son fils de prison, pour qu’il le mène à elle. Arizona Max est le nom de la prison. J’ai lu le tome 4, Chute libre, qui raconte les aventures de James et ses amis, à la poursuite d’un trafiquant de voitures,   et j’ai presque fini le tome 5, qui est un peu particulier car James doit enquêter dans une secte qui collecte de l’argent en prétextant que cet argent est destiné à la recherche médicale.

Ø  Nombre de pages : 403 (tome 1)

Ø  Difficulté du vocabulaire : moyen, ou assez facile

Ø  Suffisamment d’action : oui, beaucoup

Ø  2 Raisons : J’ai aimé ce livre car il y a du suspense et de l’aventure, et les situations sont variées, même si ce sont toujours des enquêtes policières.


Sébastian K.(5e4)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire