vendredi 14 décembre 2012

A 1 2c4*


Dans le Monde du 3 décembre 2012, le sms a fêté ses vingt ans. En 2011, plus de 4000 milliards de sms ont été envoyés. C'est phénoménal! Les moins de vingt-cinq ans sont ceux qui en écrivent le plus: entre 700 et 800 par mois.
On peut se poser la question suivante: pourquoi tout le monde écrit ces petits messages courts et bourrés de fautes?
-C'est un moyen rapide pour joindre quelqu'un et obtenir une réponse, pour envoyer le dernier scoop du collège!
- C'est plus simple que l'e-mail  pour lequel on a besoin d'allumer son ordinateur.
- C'est "créatif" comme le dit la linguiste Louise-Amélie Cougnon, pas besoin de réfléchir aux fautes et à la ponctuation.
-c'est gratuit dans les forfaits illimités, contrairement à l'appel téléphonique.
-c'est plus "secret" que l'e-mail envoyé de la boîte familiale.
-on peut y dévoiler plus facilement ses sentiments, on ose dire des mots d'amour, on est moins timide qu' en face de la personne.

Les parents pensent que nous sommes accros aux sms, nous voulons leur dire que nous sommes "accros" aux personnes à qui nous les écrivons. Ils disent que les sms nous font perdre notre bon français. En effet, Louise-Amélie Cougnon constate" que l'orthographe, la grammaire et la ponctuation y sont souvent malmenées.[...]Elle a souvent repéré de grands classiques : le conditionnel à la place du futur, "j'irais" au lieu de "j'irai", ou l'infinitif pour le participe passé." Nous leur répondons qu'au moins nous communiquons, et que nous écrivons à nos amis!

Le sms est, selon nous, une révolution et il ne fait pas son âge! Longue vie à toi, sms!

Les Kikou-lol de 3e4 et 4e1



*"à un de ces quatre!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire