jeudi 20 février 2014

JO*


                                              Monsieur le Président,

                        Vous avez certainement entendu comme nous, Français, ce qui se passait aux abords de Sotchi. En effet, le petit village d'Akhshtyr souffre de la grande machine que sont les Jeux Olympiques. Les camions benne déchargent chaque jour des tonnes de déchets issus des chantiers de construction des installations olympiques. Le journal britannique The Independent rapporte que les habitants ne peuvent même plus se baigner dans la rivière Mzymta qui est complètement polluée.
                    Comment peut-on accepter que d'un côté la ville de Sotchi profite de l'événement et que d'un autre, les environs subissent les conséquences d'un ouvrage pharaonique ! Comment peut-on laisser des enfants traverser des chemins de barbelés et traverser des autoroutes, construites pour desservir les sites olympiques, par un pont suspendu pour aller à l'école ? C'est inadmissible ! Même les défenseurs de l'environnement sont muselés !
                 Votre homologue russe avait pourtant promis que les J.O de Sotchi n'auraient aucun impact sur la nature mais il n'en est rien. La France a organisé en 1992 les jeux d'hiver d'Albertville, peut-être pourriez vous rencontrer Vladimir Poutine pour lui donner quelques conseils avisés et lui rappeler que la population ne peut pâtir de l'organisation des J.O.
                Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président de la République française, l'expression de nos salutations distinguées.
                                                                                       Les 4e1.


*Jette tes ordures... 





1 commentaire: