mercredi 1 avril 2015

Statu(e) quo*

CECI ETAIT LE POISSON D'AVRIL 2015!!!
;)
Guillaume Mangeant est l'artiste qui a été choisi par Monsieur Dal Cortivo, principal du collège du Bastberg de Bouxwiller, lors du dernier conseil d'administration. Celui-ci réalisera la statue qui remplacera « la petite sirène » qui trônait depuis les années 60 dans l'enceinte du collège et qui a été volée le 23 janvier 2015.
Quel est ce projet ? L'oeuvre sera composée des visages des professeurs du collège(seulement les titulaires, c'est-à-dire les professeurs qui ont un poste fixe dans l'établissement donc ni les stagiaires ni les remplaçants) et de certains élèves. Elle ne porte pas encore de nom mais sera inaugurée à la prochaine rentrée car elle est encore en cours de réalisation.Guillaume Mangeant nous a laissé son croquis pour nous faire une idée de ce que sera cette statue.




 
Pourquoi avoir choisi Guillaume Mangeant ? Tout simplement car c'est un ancien élève qui a fréquenté le collège de 1993 à 1997 . Cet élève « original » -d'après les souvenirs de certains professeurs qui enseignent toujours au collège- est devenu un maquilleur professionnel avec une spécialité : les effets spéciaux mais aussi un artiste à part entière qui réalise de drôles d'oeuvres faites d'ossements, de led et de bois (voir vidéo). Cette commande sera sa première grande réalisation !Voici des photos d'un ancien manuel à lui que nous avons retrouvé grâce à notre documentaliste, Madame Fourvel.

Nous avons rencontré Guillaume, âgé aujourd'hui de 33 ans; il revient avec nous sur ses années-collège et nous parle de son œuvre et de la rencontre avec l'équipe des professeurs du Bastberg.
 
Quel genre d'élève étiez-vous ?
Je n'étais pas ce qu'on appelle un élève-modèle. J'avais d'excellentes notes en art plastique, M. était trop cool. En revanche, Madame Ball, ma prof d'anglais détestait que je griffonne à longueur de temps dans mon cahier.
Aviez-vous des passions à part le dessin ?
J'adorais le cinéma mais je l'adore toujours avec une prédilection pour les films d'horreur.
Parlez-nous de votre travail ?
J'aime autant mon métier de maquilleur professionnel qui me permet de laisser libre cours à mon imagination débordante et à mon goût pour le gore que mon métier de sculpteur.
Qu'avez-vous pensé quand on a fait appel à vous pour ce projet plutôt « classique » ?
Classique?!?Immortaliser des profs, c'est-à-dire les faire « mourir », ça m'a fait triper !
Pouvez-vous parler de cette œuvre ?
Cette statue devait, selon moi, rendre hommage au travail de l'enseignant qui n'est pas facile. Instruire est sûrement le métier le plus beau et ceux qui véhiculent le savoir ce sont les profs ! J'avais envie de les mettre au centre de mon œuvre. Mon œuvre sera une compression, comme CésarBalducci que j'admire, faite de crayons de sacs à dos, de tables, de chaises, de tout ce qui représente l'école. Par dessus, je placerai les moulages des visages de vos professeurs et de quelques élèves.(cliquez ici)
 En quelle matière sera-t-elle ?
Elle ne sera pas en bronze pour ne pas qu'elle finisse comme l'ancienne statue, ce sera une résine kaki-doré qui imitera le bronze.
Comment se sont passées les séances de moulage avec les professeurs ?
Pendant les vacances d'hiver, vos professeurs sont venus me voir dans mon atelier. Les profs d'histoire ont été les plus sages et les plus concentrés. Les profs de mathématiques étaient très réservés et observateurs. Les plus intenables étaient la troupe féminine de profs de français. Comment les faire taire ?!?

Voici quelques professeurs qui ont bien voulu ramener un souvenir de cette séance...


Quand la statue sera-t-elle prête ?
Ca ne tient qu'à vous car il me manque 14 moulages de visages d'élèves ! Pour la rentrée prochaine, vous l'aurez et je sais que je serai présent pour son inauguration.
Nous remercions Guillaume Mangeant qui a répondu gentiment à toutes nos questions. Voici son site pour découvrir encore plus de choses sur cet artiste hors normes!

Cet article nous permet aussi de vous solliciter pour deux choses:
-nous avons besoin de 14 élèves pour réaliser les derniers moulages
-et d'un nom pour cette nouvelle statue!
Veuillez vous inscrire au secrétariat.

Les 4e1 et 2

*Statu quo est une locution francisée qui vient de la locution latine "in statu quo ante" signifiant littéralement : « en l'état où (cela était) auparavant » (ou statu quo ante). (wikipedia)
Bientôt ce sera comme avant...ou presque!

1 commentaire: