jeudi 23 avril 2015

Pas coule...



Le 14 avril 2015 a eu lieu au large de Reggio Calabria, au sud de l'Italie, un drame d'une ampleur incroyable digne de la tragédie de Lampedusa d’octobre 2013: environ 400 migrants ont disparu dans le naufrage de leur embarcation de fortune.Ces gens viennent de Lybie et embarquent sur des navires qui ne sont pas faits pour transporter autant de monde. Chaque migrant doit payer la somme d'environ  800 dollars! Ils cherchent à fuir leurs pays, l'insécurité, la pauvreté et ont en tête le rêve européen!

 L'Europe semble se moquer du sort de ces gens, parfois les corps ne sont même pas récupérés...Autre preuve de cette indifférence: la mission "Mare Nostrum" (mise en place depuis 2013) qui visait à surveiller la mer Méditerranée et à "sauver le plus grand nombre de vies"(source: la Croix) (on parle de 150 000 migrants sauvés) a été arrêtée. L'Italie se sent seule face à ce problème et doit dépenser des sommes énormes pour cela: 114 millions d'euros. La mission "Triton" qui remplace la mission "Mare Nostrum" n'est pas du tout adaptée au problème car elle vise à surveiller les côtes italiennes et pas les eaux internationales. Il y aura donc encore plus de catastrophes!

L'Union Européenne devrait réfléchir à ce problème qu'est l'accueil des migrants qui est lourd à gérer pour l'Italie.

Voici deux dessins de presse du dessinateur Plantu:
Résultat de recherche d'images pour "italie seule"
On voit l'Italie représentée par l'écharpe aux couleurs de l'Italie et la botte sert de bateau à l'homme politique italien qui semble demander de l'aide aux autres Européens. Les immigrants sont dans l'eau.
.
Sur ce dessin, on voit le bateau de "l'indifférence", son capitaine jette une couronne mortuaire en mer avec un message "on s'en fout" , ce qui montre que les autorités ne veulent pas regarder en face le problème de la migration clandestine .

Les mâts des bateaux sont en forme de croix et ressemblent aux croix d'un cimetière. C'est pareil sur le dessin ci-dessous trouvé sur internet.

Iano B (3e6) et Amandine D. (6e1)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire