vendredi 7 juillet 2017

Have fun !

ENFIN les ekoliers sont en vakances, et ça c'est kool !

Nous tenions à remercier tous les journalistes pour leur participation cette année, en effet, ils ont été très productifs, et grâce à leurs efforts le journal "renaquît" de ses cendres !

Nous avons donc ensemble, dans la bonne entente, créé des articles intéressants , rigolé et même chanté ^^.

C'est pourquoi, je conseille à tous les élèves, nouveaux arrivants ou anciens de s'inscrire au journal  dès le début de l'année prochaine. En effet ce serait , pour eux une expérience très enrichissante (en tous cas, ça l'a été pour moi) cela  permet de découvrir les principes du journalisme, et permet aussi d'avoir une heure de détente dans une bonne ambiance.

Sur ce, bonnes vakances à tous et à toutes !
Charles B. (élu avec Armand G meilleur journaliste de l'année 2016-2017)

jeudi 6 juillet 2017

Slam'va !

Comme tous les ans, les élèves des classes de 4eme qui font l'option LCR ont participé à un atelier Slam. L'aboutissement de ce travail est de participer au concours de slam en allemand ou en alsacien. Cette année , il a eu lieu à Sélestat le lundi 26 juin 2017 où 12 collèges du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont participé.

Qu'est-ce que le slam?

Le slam est un texte parlé (pas forcément rimé). L'inventeur du slam s'appelle Marc Smith , un poète américain né en 1949. C'est différent de la poésie, il est interdit de faire de la musique et ce n'est pas destiné à une élite (à des gens très intelligents).

Les mots doivent "claqués" en faisant des jeux de mots, en utilisant des figures de style, en rythmant ses phrases.




Les ateliers pendant l'année
Les ateliers de création et d' "imprégnation'' (s'imprégner du texte) sont animés par Mme.Seiman, Mme Ott-Dollinger et de slameurs:
-un slameur professionnel: Philippe Seiler
- un slameur amateur: Gaël Schmitt (intervenant foyer jeunes)

Attention: pas besoin de parler alsacien pour y participer!!!!!

A l'issue de l'année, cinq élèves sont sélectionnés une semaine avant,  lors d'un tournoi interne en permanence.


Comment choisir le sujet de son slam ? Comment écrire un slam?

Selon Mme Ott-Dollinger, le sujet doit être quelque chose qui plaît à son créateur: la nature, les reptiles, l'amitié...
Mais il faut avoir des choses à dire sur ce sujet.

Cela peut mettre plusieurs mois car il faut sans cesse se corriger, améliorer le texte. Il faut suivre le schéma suivant: un début, un déroulement et une chute.



Les qualités à posséder pour faire un bon slam

Il faut bien déclamer , "faire  vivre " le texte, l'habiter. Il faut être un peu "acteur", soigner sa gestuelle et avoir une bonne intonation.
Il faut gérer son stress car le public peut impressionner et parfois la télé est présente pour filmer , ça peut angoisser.

Il faut en résumé:
- de la MOTIVATION
-du COURAGE (pour monter sur scène)
-de l'INSPIRATION, de l'IMAGINATION et de la CREATIVITE
-de l'ENDURANCE (pour l'écriture du texte qu'il faut tout le temps remanier)
- de la GESTION DU STRESS

Les nouveautés du concours

Dorénavant participent des lycées pro et des élèves d'école primaire.

Il existe deux nouvelles catégories:
-Dialecte qui regroupe les élèves avec des textes en alsacien.
- "Allemand langue seconde" qui regroupe les élèves qui faisait de l'allemand depuis la maternelle

Il y avait un nouveau système de notation : des petits cartons qui permettait de qualifier 3 candidats sur 4 à chaque fois.

Dans le public et le palmarès


Les 5e accompagnent toujours cette sortie pour voir comment se passe ce concours et surtout pour les encourager. Les élèves avaient des pompons, des chapeaux pour assurer l'ambiance. Madame Ott-Dollinger avait ramené tout ce matériel !

Ce qui est le plus important dans les gradins, c'est le RESPECT et le PARTAGE. Respect de ceux qui passent sur scène et partage d'un moment  convivial.


Celui qui a fini premier a raconté une histoire autour d'une discothèque en exagérant l'accent alsacien. C'était très humoristique. C'était dans la catégorie "dialecte". Dans cette même catégorie, une personne du collège est arrivé sur le podium en 3e position.
Voici ci-dessous quelques photos prises par notre très bon photographe M. Moncel qui a accompagné la sortie.

Le petit mot de Madame Ott-Dollinger qu'on remercie car elle a accepté notre interview: "Les textes des élèves étaient excellents, je suis fière d'eux car monter sur scène est un vrai challenge! "

Charles B. et Loup V. (5e4)






Voici deux exemples de textes avec leur traduction !
Slam 1

Unsere Welt ist seit eh und je,
Notre monde a depuis toujours été divisé
 Geteilt durch hartes Eis und weicher Schnee
Entre glace et neige,
Hunden und Katzen, Weissen und Schwarzen,
 Les chiens, les chats, les blancs, les noirs, Frieden und Kriege, Heilige und Diebe,
 La paix, la guerre, les religieux et les voleurs,
Reichtum und Armut, Liebe und Wut,
La richesse et la pauvreté, l’amour et la haine,
Als würde uns alles trennen,
 Comme si tout nous séparait,
Als würden wir uns gar nicht kennen …
 Comme si nous ne nous connaissions pas …
 Und doch leben wir zusammen,
Et pourtant nous cohabitons,
Vogelfrei oder ewig gefangen.
 Libres comme l’air ou à jamais emprisonnés,
Die Mädchen auf der schönsten Seite,
 Les filles du côté beauté,
 Die Jungs auf der stärksten Seite.
Les garçons du côté de la force.
Mädchen mögen lila und rosa,
Les filles aiment le rose et le violet,
Stammkundinnen bei Zara,
 Elles sont clientes fidèles chez Zara,
Sie haben nie keinen Hunger,
 Elles n’ont jamais faim,
Und jede Woche Liebeskummer,
 Toutes les semaines un chagrin d’amour,
 Sie hassen Mathematik, lieben Musik,
 Elles détestent les maths, adorent la musique,
 Und wissen alles über Kosmetik.
 Et savent tout sur tout en maquillage.
Sie gehen immer zu zweit aufs Klo,
Elles vont toujours à deux aux toilettes,
 Heute weinen sie, Morgen sind sie wieder froh !
 Aujourd’hui elles pleurent et demain tout va de nouveau mieux.
 Ja, Mädels muss man verstehen,
 Eh oui, les filles, il faut les comprendre,
 Und wissen, wie mit ihnen umgehen,
Et savoir comment les aborder,
Habt ihr denn auch schon gemerkt ?
Vous n’avez pas remarqué ?
 Mädels sind ja so perfekt !
 Les filles sont si parfaites !
Wir Jungs denken nur ans Essen,
Nous les garçons on ne pense qu’à manger,
 Sind alle vom Fussball besessen,
Tous obsédés par le foot,
Aussen stark und ihnen zahm,
On a l’air forts et à l’intérieur on est si doux,
Gefühle sind für uns so seltsam …
 Les sentiments sont bizarres pour nous.
Fast alles ist uns Wurstegal,
On se fiche de presque tout,
Unordnung und Chaos : völlig normal !
Le désordre et le chaos est quelque chose de tout à fait normal,
Kochen können wir nicht,
 On ne sait pas cuisiner, Einkaufen mögen wir nicht !
On aime pas faire les courses !
Ja, Jungs sind irgendwie anders,
Eh oui, les garçons sont quand même différents,
 Und doch so besonders …
 Et à la fois si particuliers,
Wir wissen aber genau, was euch fehlt …
On sait ce dont vous avez besoin,
Was euer Herz so furchtbar quält,
Ce qui vous torture votre coeur,
Was euch so durcheinander bringt,
Ce qui vous chamboule,
Und ein bisschen wie Liebe klingt …
Et ce qui ressemble à de l’amour …
 Ohne euch wären wir eh verloren,
 Sans vous nous serions de toute façon perdus,
Und unsere Zärtlichkeit ganz erfroren …
Et notre tendresse aurait déjà disparu …
 Und irgendwann werden auch Schnee und Eisbrocken, Zu unzertrennliche Liebesflocken.
 Mais un jour les blocs de glace et les blocs de neiges fonderont et deviendront d’inséparables flocons d’amour.


Slam 2

Man sagt doch immer : iiiiiiiiiii, wie hässlich !
On dit toujours qu’ils sont moches !
Sie sind schleimig,
Ils sont gluants,
 Manchmal sogar einfarbig,
 N’ont parfois q’une seule couleur,
 Ihre Augen sind verdreht,
Leurs yeux sont révulsés,
 Ihre Zunge verkehrt,
 Leur langue est tordue,
Ihre Haut ist unangenehm und kalt,
 Leur peau est désagréable et froide,
Wir fürchten uns alle, ob jung oder alt.
On les craint tous, les plus vieux comme les plus jeunes
 Wir mögen sie nicht,
 On ne les aime pas,
 Aber wir kennen sie nicht.
Et pourtant on ne les connait pas.
Wir haben keine Angst vor Brillenschlangen,
 On n’a pas peur des serpents à lunettes,
 Auch nicht vor Warteschlangen.
Ni des files d’attentes,
 Falsche Schlange, Autoschlange,
Hypocrite, file de voitures,
Und wieder mal Schlangen stehen,
Faire la queue,
 Wer kann das verstehen ?
 Qui peut bien y comprendre quelque chose ?
 Ja, wir leben in einer Schlangenwelt,
 Oui, nous vivons dans un monde de serpents,
 Wo nur das eine zählt : das Geld !
 Où qu’une seule chose compte : l’argent !
Mit Schlangenmenschen und Schlangenwörter,
 Avec des files humaines et des mots composés,
 Wird auch der Mensch zum Schlangenmörder.
 L’Homme devient LE tueur de serpents.
 Ob Schlangenkopf oder Schlangenei
, Que ce soit une tête ou un oeuf de serpent,
Es ist für jeden etwas dabei.
 Chacun y trouve son compte.
Schlangenöl, -fett oder -leder,
Que ce soit de l’huile, de la graisse ou du cuir,
So wird der Mensch zum Schlangenfänger.
 L’Homme devient LE kidnappeur de serpents.
Er traut sich in dieses Schlangenbad,
Il ose se plonger dans ce bain de serpents,
Folgt dem unendlichen Schlangenpfad,
 Et suit ce chemin infini,
 Und wie es hiess : er ist im Schlangenparadies !
Qui le mène au paradis des serpents !
Schlängelchen und Riesenschlangen,
Minis serpents ou serpents géants,
Wasserschlangen und Würgeschlangen,
Serpents d’eau ou constricteurs,
Schlängeln durch den Schlangenwald,
 Ils rampent au milieu de leur forêt de serpents,
 In aller Ruhe … Und der Mensch mit Gewalt.
 Eux en toute tranquillité, et l’Homme menaçant.
An Schlangenrosen oder am Schlangenbaum,
 Ils sont suspendus autour des rosiers et des arbres,
Da hängen sie, man sieht sie kaum …
 Et on les voit à peine …
Ein Schlangentanz : verführerisch fein …
Une danse de serpent peut être envoûtante,
 Ein Schlangenbiss kann tödlich sein …
Une morsure de serpent peut être mortelle,
Das Gift drängt schon ins Blut hinein …
Le poison coule déjà dans tes veines,
 Ja, vom Gift kann man sterben …
Et oui, on peut mourir empoisonné,
Oder etwas daraus lernen ! Ohne Zeit verderben …
Ou alors en tirer une leçon, sans perdre de temps
 Ich weiss vieles, was ihr nicht wisst !
Moi je sais pleins de choses que vous ignorez !
 Zum Beispiel, was eine Schlange frisst,
 Par exemple, ce que mange un serpent,
 Wie lange sie schlafen,
Combien de temps ils dorment,
Wann sie aufwachen,
Quand est ce qu’ils se réveillent,
 Für mich sind sie niedlich
, Pour moi ils sont mignons,
Und leben ganz friedlich,
 et paisibles,
Rassen gibt es viele,
 Il y a de très nombreuses races,
 Auch sie brauchen unsere Liebe,
 Et elles aussi ont besoin de notre amour,
 Man muss sie nur kennen lernen,
 Il faut juste apprendre à les connaître,
Und sich ihrer Welt nähern,
Et rentrer dans leur bulle,
Man muss ihnen auch vertrauen,
Il faut leur faire confiance,
Ihnen tief ins Herz schauen,
et les regarder en plein coeur,
Denkt kurz nach, kurze
Pause, Arrêtez - vous un instant et réfléchissez - y,
So kurz die Zeit ist auch das Leben zu kurz,
Le temps passe trop vite et la vie est courte,
 Für Schlangen, aber auch für uns,
Pour les serpents comme pour nous,
Gemeinsam gegen Schlangenmord und zusammen für den Schlangenschutz !
Alors luttons ensemble contre l’abattage criminel des serpents et oeuvrons pour leur protection !

lundi 3 juillet 2017

Hékatombe

Le brevet a eu lieu les 29 et 30 juin 2017. On sait qu'en général, après ces épreuves, les cours sont désertés..
Nous sommes allés dans toute les classes pour effectuer un sondage afin de savoir combien il y avait d'élèves dans chaque salle et nous avons constaté que juin 2017 ne dérogeait pas à la règle.

Sur les classes interrogées, voici le pourcentage des élèves présents aujourd'hui alors que les vacances ne commencent que le 7 juillet!

- 45 % des 6e
- 44% des 5e
- 23% des 4e
- 10% des 3e

Autant bien dire que bientôt il y aura plus de professeurs présents que d'élèves !
Tom H. et Benjamin K. (4e4)





Super cool

Super Sourde est un BD de Cece Bell racontant l'histoire d'une jeune lapine , nommée Cece, devenue sourde à la suite d'une maladie. Elle découvrira très vite tous les défauts qu'il y a à être sourde et devra s'habituer à cette nouvelle vie difficile.

J'ai adoré ce livre, à la fois émouvant car cette jeune fille mène une vie dure car elle n'ose pas expliquer à ses proches comment faire pour qu'elle les comprenne et a beaucoup de mal à se trouver une bonne amie. Mais il est aussi très amusant, par exemple quand elle se prend pour une super-héroïne.
Ce livre est super et il nous montre à quel point la vie d'une personne handicapée n'est pas facile.
 Je vous conseille cette BD, élue meilleur livre jeunesse au Etats-Unis qui nous donne une leçon de vie universelle.

PS: Ce livre est disponible au C.D.I


Laurette O. (6e3)

jeudi 29 juin 2017

En K d'intrusion


Le mardi 13 juin 2017, les élèves du collège du Bastberg ont fait leur premier exercice "intrusion". Il avaient déjà effectué un exercice de confinement "risques chimiques".
Il y a 15 jours, les élèves ont dû imaginer que des terroristes étaient entrés dans l'établissement.

A 10h, ils ont entendu un message du principal qui disait: "Alerte Intrusion".

Voici ce qu'il fallait faire:
-fermer la porte à clé
-bloquer la porte grâce au bureau
-avec les tables (voir photos) créer des  barricades et s'allonger sur le sol pour éviter des balles perdues
-éteindre les appareils électroniques et la lumière
-fermer les volets
-faire le silence total
-ne pas céder à la panique
Tout cela dans un minimum de temps.


Loup V. (5e4)



mercredi 28 juin 2017

Joue pas avec le feu !

Les élèves de 4ème1, 4ème5 et ULIS sont allés au centre socio culturel de Bouxwiller le jeudi 27 avril 2017, pour assister à une conférence spectacle intitulée « A quoi tu joues ? ».
Cela est organisé par le conseil départemental et la compagnie Rebonds d’Histoire pour faire une action de sensibilisation aux multimédias.

Le comédien EPP Matthieu, de la compagnie Rebonds d’Histoire, a fait des minis scènes pour nous faire comprendre comment le jeu vidéo est en train de changer le monde.

Il y a autant de filles que de garçons qui jouent aux jeux vidéo et la moyenne d’âge des joueurs est de 30 ans. !

Quand on parle de jeux vidéo, on pense à Call of Duty, GTA 5, Fifa, Mine Craft mais aussi Candy Crush ou Clash Royal !!

Le comédien nous a parlé de l’histoire du jeu vidéo : le 1er jeu vidéo date de 1958 aux USA !!
Ensuite, les gens ont joué sur des bornes de jeux d’arcade que l’on trouvait dans les centres commerciaux, et il fallait mettre de l’argent pour les faire fonctionner !
Plus tard, le jeu vidéo est arrivé à la maison, où on jouait au salon sur la télévision.
Au début des années 1990, les ordinateurs sont arrivés dans les chambres et Internet est arrivé dans les maisons à la fin des années 90.
Et maintenait, on joue sur notre téléphone portable qui est dans notre poche !!

Le comédien a aussi voulu montrer que les jeux vidéo peuvent être dangereux.
Dangereux, car cela peut nous coûter de l’argent. En effet, il y a des gens (souvent en Chine) qui sont payés pour jouer à notre place. Il y a des messages qui s’affichent pour que l’on joue à notre place mais il faut payer. Cela est attirant car on ne perd pas notre temps à jouer pendant des semaines, mais c’est de l’arnaque au final !

Dangereux aussi, car on peut se faire surveiller quand on va sur Internet, avec les jeux en réseau ou avec les réseaux sociaux, car on peut se faire pirater son compte Facebook et on peut se faire voler nos photos !

Lien Internet :



Manon et et ses camarades de la classe Ulis.



mardi 27 juin 2017

Say goodbye to problems !

Cette année, le collège nous a proposé d'acheter des pacs de fournitures scolaires (en collaboration avec la presse moder'N de Pfaffenhoffen), nous dispensant ainsi de passer nos vacances d'été dans les supermarchés ; à la recherche de l'introuvable « cahier violet à petit carreaux format européen » !
Plusieurs assortiments nous ont été proposés (cahiers, calculatrices, stylos,…).
En prime, nous pourrons faire couvrir nos manuels scolaires gratuitement pour la rentrée, ce qui empêchera les élèves d'avoir honte de l'inaptitude de leur parents à couvrir des livres!

Même si les fournitures seront au top pour la rentrée, il n'en sera pas autant de nos pauvres dos, qui doivent subir chaque année le poids de nos sacs…

Aujourd'hui les élèves ont réceptionné leur "colis" tranquilles , relax...(clin d'oeil à Léo S. ) Donc si vous voyez des camarades avec de gros cartons dans les bras, c'est normal !

Madeleine G. , Emma M. et Camille K. (4e2 et 4)




Easy Easy...

Dimanche soir le groupe Easy Rock Band dont je fais partie a donné un concert à la salle des fêtes de Bosselshausen. Ce groupe est composé de jeunes de 13 à 20 ans issus de l'école de musique de Ingwiller.
A l'occasion de la fête de la musique, le 21 juin, nous nous sommes produits à Ingwiller à la place de la gare. Au programme, du Lukas Graham, James Bay, un medley Téléphone revisité par nos talentueuses chanteuses ainsi qu'un medley Queen !




lundi 26 juin 2017

Ekokoline soutient Kometrib !


Des livres et nous !

Le 16 mai 2017, nous, les élèves de 4e3 et 4e4 , sommes allés à Saverne, au Château des Rohan pour  voir un spectacle de hip hop qui s'appelle Index par la Compagnie Pyramid.
C'était une pièce chorégraphique pour 5 danseurs et 351 livres. Le spectacle nous a beaucoup plu.








Le projet a été alors de mettre en valeur "la bibliothèque en liberté" qui se trouve dans la cour. Ce projet est l'idée de Madame Leclerc , notre gestionnaire. Et ce n'est pas le premier !

Cette bibliothèque nous permet:
-d'emprunter un livre sans date limite de retour
-de garder le livre s'il nous plaît vraiment et si possible d'en donner un autre à la place
-de lire à l'extérieur du CDI

Nous avons alors créé une chorégraphie qui raconte le lien entre les livres et nous:
- les poses des élèves sur le banc à l'arrière-plan montrent les poses parfois inconfortables du lecteur
- le quatuor des filles sur le banc à droite reproduit le rayonnage d'une bibliothèque
- le livre posé sur le visage placé en arrière laisse imaginer qu'elles sont absorbées par leur lecture
-  les 6 filles à gauche recouvrent l'une d'entre elles par des livres (clin d'oeil à Arcimboldo) comme si la lecture la nourrissait, faisait partie intégrante de sa vie.

Le spectacle a été ponctué par des extraits de textes que nous avons lus: Sartre, Camus, Cavanna,...et a été dansé sur la musique de Petit Biscuit.

Les 4e4.

Koki.

mardi 13 juin 2017

Chair de poule sur l' EPI...derme !

Les élèves des classes de 4ème ont réalisé cette année , dans le cadre de l'EPI Français, Techno et Art Plastique des livres numériques dans lesquels ils illustrent une nouvelle fantastique qu'ils ont lue. Surtout des oeuvres de Guy de Maupassant mais pas seulement...

La main d'écorché de Guy de Maupassant
Apparition de Guy de Maupassant.
La peur du même auteur.
Le monstre vert de Gérard de Nerval
Omphale de Théophile Gautier
Le veston ensorcelé de Dino Buzzati 
La Maison d'André Maurois que vous pouvez lire ici. 
Etc. 


Tout d'abord, ils ont découvert leurs nouvelles et ont inventé un questionnaire pour en faire un quiz à la fin de l'audiolivre.
Figurera également une biographie de l'auteur. 
Ils se sont enregistrés afin que chaque page contienne du texte, une illustration (d'internet et  dessin fait en art pla) et l'enregistrement du texte lu. 

Le plus difficile a été l'invention du quiz. L'enregistrement a posé problème aussi car il fallait avoir un moment de calme à la maison! 
Un bravo spécial aux élèves de la 4e2 (voir dessins ci-dessous)

Hugo T. (4e3)
Tiphanie O (4e2)

Madeleine G. (4e2)

Tiphanie O. (4e2)

Tiphanie O. (4e2)

Nathan M. (4e2)

lundi 12 juin 2017

Ma nouvelle vie au Canada...

Armand G. de 6e 3 va nous quitter pour aller vivre au Canada ! Il aura été d'une grande aide au Journal du Collège en publiant régulièrement des articles animaliers. Nous l'en remercions.






Charles: Pourquoi pars-tu vivre au Canada?
Armand: Mes parents aiment le Canada et se sont dit que ce serait bien d'y trouver du travail.


C: Dans quelle ville vas-tu t'installer? Connais-tu ton nouveau collège?
A: Je vais m'installer dans un appartement à Toronto en attendant de trouver une maison. C'est une très grande ville avec trop de tours à mon goût ! Elle se situe au bourd du lac Ontario au sud-est du Canada.
Je ne connais pas encore mon nouveau collège.




C: Es-tu triste de quitter la France? Qu'est-ce qui va te manquer le plus de la France ou de l'Alsace ?
A: C'est un mix d'émotions: la tristesse de perdre des amis auxquels je tiens énormément et l'excitation de recommencer à zéro là-bas. Ici j'ai la mauvaise réputation d'intello, là-bas, ils ne savent rien de moi! J'espère qu'aucun canadien ne regardera cet article, sinon je suis cuit!
Je vis dans un grand corps de ferme et ça va me manquer. Les Flammekueche sans oignons aussi!




C: T'es-tu déjà renseigné sur ton nouveau pays?
A: Oui, je sais qu'il y a un rassemblement de serpents jarretières qui a lieu au Canada tous les printemps!


Charles: Pourquoi t'es-tu inscrit au Journal du Collège? Qu'est-ce que cela t'a apporté?
A: Je voulais faire des connaissances et j'aime écrire des textes. (Il a écrit un livre sur les geckos). Ca a marché , j'ai plus d'amis!




Charles: Qu'est-ce que tu vas garder comme souvenirs du collège?
A: Mes profs! Certains camarades.

Charles B. (5e3)





Si crapuscule*..


Les crapauds du genre Oreophrynella sont de vrais super-héros : ils ne se rencontrent que sur les tepuys, des montagnes aux contours extrêmement abrupts et hautes d'environ 1000 mètres d'altitude.

Ils sont minuscules car ils mesurent environ 2,5 cm de long. Ils ne savent ni courir, ni faire des bonds de plus de 2 cm et même pas nager. Donc, d'après vous, que fait ce crapaud minuscule quand il est coincé sur une branche à 5 m du sol et face à un serpent qui raffole des grenouilles (au sens gustatif, bien entendu) ?


 Eh bien il saute dans le vide ! En effet, ce crapaud a des ventouses sous les pattes lui permettant de se rattraper sur les branches plus basses et il contracte ses muscles pour moins se blesser.

L'espèce Oreophrynella nigra pousse cette stratégie encore plus loin ; car si dans la partie du tepuy où il habite il n'y a pas de serpents, des mygales les remplacent…. O. nigra fuit d'une manière différente : s'il est agressé, il se roule en boule compacte et dévale le terrain à toute vitesse. Même technique que l'espèce précédente, il contracte ses muscles pour amortir les chocs. Les crapauds du genre Oreophrynella se nourrissent de petits insectes qu'ils attrapent avec leurs langues gluantes. Leur peau est étonamment sombre.



Liste des espèces :



Oreophrynella cryptica, Endémique de l'Auyantepui

Oreophrynella dendronastes, Endémique du Nord-Est du Mont Ayanganna

Oreophrynella huberi, Endémique du Nord-Est de l'Auyantepui

Oreophrynella macconenelli, Endémique des tepuis Maringma, Endémique d et Roraima

Oreophrynella nigra, Endémique des tepuis Kukenan et Yuruani

Oreophrynella quelchii, Endémique des tepuis Wei-Assipu et Roraima

Oreophrynella seegobini, Endémique du tepui Maringma

Oreophrynella vasquezi, Endémique des tepuis Ilu et Tramen

Oreophrynella weiassipuensis, Endémique du tepui Wei-Assipu


VIDEO ICI : NE PAS REGARDER SI VOUS ETES ARACHNOPHOBE !



Armand G. 6e3

*crapuscule: mot valise qui mixe crapaud et minuscule...

jeudi 1 juin 2017

Une bosse, deux bosses...


1)Qu'est que Stride?
Stride est le plus grand Bike Park d'Europe! 12000 m2 de parcours pour imiter les sensations qu'on peut avoir en pleine nature.



2)le parc

Le parc se situe à Strasbourg, dans le quartier de Cronembourg.
3) les parcours

Il y a:
-le pumptrac c'est un parcours de bosses, on prend de la vitesse et après plus besoin de vraiment pédaler, ça va tout seul!
- le x-country c'est un parcours avec des obstacles
- le parcours de maniabilité, c'est un parcours d'équilibre
-l'initiation c'est pour apprendre les bosses, l'équilibre
-le bac a mousse , il y a une pente sur laquelle on peut faire des saltos et on est réceptionnés avec de la mousse 
-le mini stride c'est un stride pour ceux qui ont entre 3 et 6 ans
Nous avons testé ce parc alors que nous sommes de VTistes et nous avons adoré.
-Moi, Romain qui suis dans un club de vélo, j'y suis allée avec mon père et mon club de VTT
-Moi, Ryan, j'y suis allé en famille avec mon tonton, ma tata et mon cousin et tout le monde en a fait!
Nous vous conseillons d'y aller. Pour tout renseignement, cliquez ici.
Romain W. et Ryan DB, 6e3


mercredi 31 mai 2017

Repeat please!

La semaine prochaine sera intense pour de nombreux élèves du collège. En effet, pour préparer le spectacle de la chorale du 12 juin et les représentations théâtrales du 8 et 9 juin 2017, les élèves vont devoir répéter.

-Le spectacle "Y a un truc dans l'air" contiendra "De mes propres ailes" d'Olivier Dion, "J'ai cherché"de Amir, "Un homme debout" de Claudio Capéo et bien d'autres...
Le collège de Saverne et le lycée leclerc et son option-musique chantent avec les élèves de Bouxwiller.

Les chansons doivent être apprises par choeur. La dernière répétition aura lieu mardi 6 juin 2017.

-Le spectacle de l'atelier théâtre s'appelle cette année "Douce a-amère" et parle des...mamans! Les élèves répéteront du jeudi 1er juin au vendredi 9!  Beaucoup de travail en perspective!

Nous vous attendons nombreux!


Manon C. -membre de l'atelier chorale et théâtre (5e ULIS)
Jean C. -membre de l'atelier-théâtre- (4e4)

Voyez la vie en rose plutôt qu'en bleu...

Le "Blue Whale challenge"" est un défi on ne peut plus dangereux ....

... car il incite les jeunes à se suicider !

Ce défi est malheureusement extrêmement facile d'accès. Via les réseaux sociaux  les adolescents se trouvent un tuteur qui va les guider dans cette descente aux enfers sous forme de 50 défis, le dernier étant de se donner la mort.
Exemples de défi: se faire un dessin sur la main, se mutiler...


Ce "jeu" inquiète les autorités, en effet, on a déjà recensé 134 cas de suicide en Russie (pays d'origine de ce jeu). On en a également recensé 10 cas en Alsace.


Le Ministère de l'Education Nationale a réagi sur son site en lançant un message d'alerte à l'ensemble des rectorats de France en disant que ce jeu "peut attirer des jeunes vulnérables, en pleine construction de leur identité, face à la pression du groupe ".


Monsieur Dal Cortivo a d'ailleurs fait  un message de prévention sur entea.





Donc, si vous voyez quelqu'un avec des traces de mutilation dites- le immédiatement aux professeurs, à un adulte du collège. Vous pouvez aussi appeler ce numéro




* le challenge de la baleine bleue en référence aux baleines qui s'échouent parfois sur les côtes, ce qui pourrait être assimilé à un suicide.


Charles B. (5e4)

mardi 30 mai 2017

Sautez sur l'occasion !

A Strasbourg, comme à Toulouse, Bordeaux , Lyon et Metz, s'est ouvert un Trampoline park.
Ce parc est ouvert aux enfants mais aussi aux adultes qui rêvent de sauter sur des immenses trampolines.



On peut s'amuser à la balle au prisonnier dans une salle spéciale entourée de filets. On peut aussi jouer au basket! On peut également rebondir sur certains murs et on se prend alors pour un yamakasi. Il y a aussi un trampoline qui permet de sauter dans un bac à mousse.

Tout le monde peut se détendre en prenant une pause au bord des trampolines où il est possible de boire un verre en écoutant de la musique. Vous pouvez aussi vous restaurer.

Des animateurs vous aident à vous échauffer pour éviter de vous faire mal et donnent aussi les règles à respecter.

Il faudra acheter sur place des chaussettes spéciales à 2euros. Cela reste une sortie côuteuse car en moyenne, il faudra dépenser 20 euros par personne.




Yannis B. et Matéo G. de 6e 3

Quel TALent !

Le vendredi 17 mars, je suis allée au concert de Tal. Elle est venue se produire à Bischwiller. Ma mamie m'a offert la place et m'a même accompagnée!

Ce soir-là, elle était habillée comme une super-héroïne. Elle était magnifique!

Elle a chanté tous ses titres et mes préférés sont:
-Are we awake


-City of love qui est un bel hommage à la ville de Paris. Voici les paroles:
L'aube sur ma ville s'est levée 
Les gens passent font sonner les pavés 
J'te parie 
Que la Seine 
Devant nous sera belle 
J'te parie 
comme Eiffel 
On sera immortel 

Ici y'a pas les montagnes 
Pas la mer ou les vagues 
Avant que tu ne t'en ailles 
Rejoins-moi 

Come to the City of Love 
City of Love 
Come to the City of Love 
City of Love 

La nuit sur la ville vient de tomber 

Le son des rires des sirènes en été 
Sous la lune 
On s'enlace 
On se laisse aller 
Sous la lune 
On s'embrasse 
J't'oublierai jamais 

Ici y'a pas les montagnes 
Pas la mer ou les vagues 
Avant que tu ne t'en ailles 
Rejoins-moi 

Come to the City of Love 
City of Love 
Come to the City of Love 
City of Love 

Dis-moi que l'on se reverra 
Je fais le pari que tu me reviendra s

Ici y'a pas les montagnes 
Pas la mer ou les vagues 
Avant que tu ne t'en ailles 
Rejoins-moi 

Come to the City of Love 
City of Love 
City of Love 


Je suis fan d'elle depuis son 2e album qui s'appelle "A l'Infini". J'ai été heureuse de pouvoir la voir en vrai et de la toucher lorsqu'elle était sur scène.

Manon C. (5e ULIS)

lundi 29 mai 2017

A vos baguettes!

Harry Potter et l'enfant maudit est une pièce de théâtre qui est une suite suppositive de la saga du même nom. Elle est sortie en 2016.


D’après les rumeurs, cette œuvre n'a pas été écrite par notre chère J.K Rowling...mystère...


Plusieurs  "Potter Heads" (vrais fans de Harry Potter) ont été très déçus à la sortie de ce livre car les personnages ne restaient pas fidèles à la Saga. Par exemple Hermione est irritable, elle s'énerve facilement. Harry Potter  développe un côté "chef", il commande beaucoup, Ron  est moins sérieux...


Cela se passe 19 ans plus tard, Harry a 37 ans et 3 enfants: Albus , James et Lily. Il doit s'occuper de plein de problèmes en même temps : il doit premièrement travailler au ministère de la magie, ce qui est un travail très difficile; il a aussi un problème à régler avec le père de Cédric Diggory (voir tome 4) qui lui en veut d'avoir laissé mourir son fils aux épreuves des trois sorciers. C'est Albus et Scorpius ( le fils de Drago Malfoy) qui vont s'occuper de régler cela...


Le livre est au CDI du collège ou disponible en librairie au prix de 21 euros.

Sur la photo, le petit objet est un Vif d'or. Ce genre d'objet se trouve facilement sur Noble Collection.



Amandine D. et Ondine.W de 4eme1 et Tamara.H de 6eme3