vendredi 7 juillet 2017

Have fun !

ENFIN les ekoliers sont en vakances, et ça c'est kool !

Nous tenions à remercier tous les journalistes pour leur participation cette année, en effet, ils ont été très productifs, et grâce à leurs efforts le journal "renaquît" de ses cendres !

Nous avons donc ensemble, dans la bonne entente, créé des articles intéressants , rigolé et même chanté ^^.

C'est pourquoi, je conseille à tous les élèves, nouveaux arrivants ou anciens de s'inscrire au journal  dès le début de l'année prochaine. En effet ce serait , pour eux une expérience très enrichissante (en tous cas, ça l'a été pour moi) cela  permet de découvrir les principes du journalisme, et permet aussi d'avoir une heure de détente dans une bonne ambiance.

Sur ce, bonnes vakances à tous et à toutes !
Charles B. (élu avec Armand G meilleur journaliste de l'année 2016-2017)

jeudi 6 juillet 2017

Slam'va !

Comme tous les ans, les élèves des classes de 4eme qui font l'option LCR ont participé à un atelier Slam. L'aboutissement de ce travail est de participer au concours de slam en allemand ou en alsacien. Cette année , il a eu lieu à Sélestat le lundi 26 juin 2017 où 12 collèges du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont participé.

Qu'est-ce que le slam?

Le slam est un texte parlé (pas forcément rimé). L'inventeur du slam s'appelle Marc Smith , un poète américain né en 1949. C'est différent de la poésie, il est interdit de faire de la musique et ce n'est pas destiné à une élite (à des gens très intelligents).

Les mots doivent "claqués" en faisant des jeux de mots, en utilisant des figures de style, en rythmant ses phrases.




Les ateliers pendant l'année
Les ateliers de création et d' "imprégnation'' (s'imprégner du texte) sont animés par Mme.Seiman, Mme Ott-Dollinger et de slameurs:
-un slameur professionnel: Philippe Seiler
- un slameur amateur: Gaël Schmitt (intervenant foyer jeunes)

Attention: pas besoin de parler alsacien pour y participer!!!!!

A l'issue de l'année, cinq élèves sont sélectionnés une semaine avant,  lors d'un tournoi interne en permanence.


Comment choisir le sujet de son slam ? Comment écrire un slam?

Selon Mme Ott-Dollinger, le sujet doit être quelque chose qui plaît à son créateur: la nature, les reptiles, l'amitié...
Mais il faut avoir des choses à dire sur ce sujet.

Cela peut mettre plusieurs mois car il faut sans cesse se corriger, améliorer le texte. Il faut suivre le schéma suivant: un début, un déroulement et une chute.



Les qualités à posséder pour faire un bon slam

Il faut bien déclamer , "faire  vivre " le texte, l'habiter. Il faut être un peu "acteur", soigner sa gestuelle et avoir une bonne intonation.
Il faut gérer son stress car le public peut impressionner et parfois la télé est présente pour filmer , ça peut angoisser.

Il faut en résumé:
- de la MOTIVATION
-du COURAGE (pour monter sur scène)
-de l'INSPIRATION, de l'IMAGINATION et de la CREATIVITE
-de l'ENDURANCE (pour l'écriture du texte qu'il faut tout le temps remanier)
- de la GESTION DU STRESS

Les nouveautés du concours

Dorénavant participent des lycées pro et des élèves d'école primaire.

Il existe deux nouvelles catégories:
-Dialecte qui regroupe les élèves avec des textes en alsacien.
- "Allemand langue seconde" qui regroupe les élèves qui faisait de l'allemand depuis la maternelle

Il y avait un nouveau système de notation : des petits cartons qui permettait de qualifier 3 candidats sur 4 à chaque fois.

Dans le public et le palmarès


Les 5e accompagnent toujours cette sortie pour voir comment se passe ce concours et surtout pour les encourager. Les élèves avaient des pompons, des chapeaux pour assurer l'ambiance. Madame Ott-Dollinger avait ramené tout ce matériel !

Ce qui est le plus important dans les gradins, c'est le RESPECT et le PARTAGE. Respect de ceux qui passent sur scène et partage d'un moment  convivial.


Celui qui a fini premier a raconté une histoire autour d'une discothèque en exagérant l'accent alsacien. C'était très humoristique. C'était dans la catégorie "dialecte". Dans cette même catégorie, une personne du collège est arrivé sur le podium en 3e position.
Voici ci-dessous quelques photos prises par notre très bon photographe M. Moncel qui a accompagné la sortie.

Le petit mot de Madame Ott-Dollinger qu'on remercie car elle a accepté notre interview: "Les textes des élèves étaient excellents, je suis fière d'eux car monter sur scène est un vrai challenge! "

Charles B. et Loup V. (5e4)






Voici deux exemples de textes avec leur traduction !
Slam 1

Unsere Welt ist seit eh und je,
Notre monde a depuis toujours été divisé
 Geteilt durch hartes Eis und weicher Schnee
Entre glace et neige,
Hunden und Katzen, Weissen und Schwarzen,
 Les chiens, les chats, les blancs, les noirs, Frieden und Kriege, Heilige und Diebe,
 La paix, la guerre, les religieux et les voleurs,
Reichtum und Armut, Liebe und Wut,
La richesse et la pauvreté, l’amour et la haine,
Als würde uns alles trennen,
 Comme si tout nous séparait,
Als würden wir uns gar nicht kennen …
 Comme si nous ne nous connaissions pas …
 Und doch leben wir zusammen,
Et pourtant nous cohabitons,
Vogelfrei oder ewig gefangen.
 Libres comme l’air ou à jamais emprisonnés,
Die Mädchen auf der schönsten Seite,
 Les filles du côté beauté,
 Die Jungs auf der stärksten Seite.
Les garçons du côté de la force.
Mädchen mögen lila und rosa,
Les filles aiment le rose et le violet,
Stammkundinnen bei Zara,
 Elles sont clientes fidèles chez Zara,
Sie haben nie keinen Hunger,
 Elles n’ont jamais faim,
Und jede Woche Liebeskummer,
 Toutes les semaines un chagrin d’amour,
 Sie hassen Mathematik, lieben Musik,
 Elles détestent les maths, adorent la musique,
 Und wissen alles über Kosmetik.
 Et savent tout sur tout en maquillage.
Sie gehen immer zu zweit aufs Klo,
Elles vont toujours à deux aux toilettes,
 Heute weinen sie, Morgen sind sie wieder froh !
 Aujourd’hui elles pleurent et demain tout va de nouveau mieux.
 Ja, Mädels muss man verstehen,
 Eh oui, les filles, il faut les comprendre,
 Und wissen, wie mit ihnen umgehen,
Et savoir comment les aborder,
Habt ihr denn auch schon gemerkt ?
Vous n’avez pas remarqué ?
 Mädels sind ja so perfekt !
 Les filles sont si parfaites !
Wir Jungs denken nur ans Essen,
Nous les garçons on ne pense qu’à manger,
 Sind alle vom Fussball besessen,
Tous obsédés par le foot,
Aussen stark und ihnen zahm,
On a l’air forts et à l’intérieur on est si doux,
Gefühle sind für uns so seltsam …
 Les sentiments sont bizarres pour nous.
Fast alles ist uns Wurstegal,
On se fiche de presque tout,
Unordnung und Chaos : völlig normal !
Le désordre et le chaos est quelque chose de tout à fait normal,
Kochen können wir nicht,
 On ne sait pas cuisiner, Einkaufen mögen wir nicht !
On aime pas faire les courses !
Ja, Jungs sind irgendwie anders,
Eh oui, les garçons sont quand même différents,
 Und doch so besonders …
 Et à la fois si particuliers,
Wir wissen aber genau, was euch fehlt …
On sait ce dont vous avez besoin,
Was euer Herz so furchtbar quält,
Ce qui vous torture votre coeur,
Was euch so durcheinander bringt,
Ce qui vous chamboule,
Und ein bisschen wie Liebe klingt …
Et ce qui ressemble à de l’amour …
 Ohne euch wären wir eh verloren,
 Sans vous nous serions de toute façon perdus,
Und unsere Zärtlichkeit ganz erfroren …
Et notre tendresse aurait déjà disparu …
 Und irgendwann werden auch Schnee und Eisbrocken, Zu unzertrennliche Liebesflocken.
 Mais un jour les blocs de glace et les blocs de neiges fonderont et deviendront d’inséparables flocons d’amour.


Slam 2

Man sagt doch immer : iiiiiiiiiii, wie hässlich !
On dit toujours qu’ils sont moches !
Sie sind schleimig,
Ils sont gluants,
 Manchmal sogar einfarbig,
 N’ont parfois q’une seule couleur,
 Ihre Augen sind verdreht,
Leurs yeux sont révulsés,
 Ihre Zunge verkehrt,
 Leur langue est tordue,
Ihre Haut ist unangenehm und kalt,
 Leur peau est désagréable et froide,
Wir fürchten uns alle, ob jung oder alt.
On les craint tous, les plus vieux comme les plus jeunes
 Wir mögen sie nicht,
 On ne les aime pas,
 Aber wir kennen sie nicht.
Et pourtant on ne les connait pas.
Wir haben keine Angst vor Brillenschlangen,
 On n’a pas peur des serpents à lunettes,
 Auch nicht vor Warteschlangen.
Ni des files d’attentes,
 Falsche Schlange, Autoschlange,
Hypocrite, file de voitures,
Und wieder mal Schlangen stehen,
Faire la queue,
 Wer kann das verstehen ?
 Qui peut bien y comprendre quelque chose ?
 Ja, wir leben in einer Schlangenwelt,
 Oui, nous vivons dans un monde de serpents,
 Wo nur das eine zählt : das Geld !
 Où qu’une seule chose compte : l’argent !
Mit Schlangenmenschen und Schlangenwörter,
 Avec des files humaines et des mots composés,
 Wird auch der Mensch zum Schlangenmörder.
 L’Homme devient LE tueur de serpents.
 Ob Schlangenkopf oder Schlangenei
, Que ce soit une tête ou un oeuf de serpent,
Es ist für jeden etwas dabei.
 Chacun y trouve son compte.
Schlangenöl, -fett oder -leder,
Que ce soit de l’huile, de la graisse ou du cuir,
So wird der Mensch zum Schlangenfänger.
 L’Homme devient LE kidnappeur de serpents.
Er traut sich in dieses Schlangenbad,
Il ose se plonger dans ce bain de serpents,
Folgt dem unendlichen Schlangenpfad,
 Et suit ce chemin infini,
 Und wie es hiess : er ist im Schlangenparadies !
Qui le mène au paradis des serpents !
Schlängelchen und Riesenschlangen,
Minis serpents ou serpents géants,
Wasserschlangen und Würgeschlangen,
Serpents d’eau ou constricteurs,
Schlängeln durch den Schlangenwald,
 Ils rampent au milieu de leur forêt de serpents,
 In aller Ruhe … Und der Mensch mit Gewalt.
 Eux en toute tranquillité, et l’Homme menaçant.
An Schlangenrosen oder am Schlangenbaum,
 Ils sont suspendus autour des rosiers et des arbres,
Da hängen sie, man sieht sie kaum …
 Et on les voit à peine …
Ein Schlangentanz : verführerisch fein …
Une danse de serpent peut être envoûtante,
 Ein Schlangenbiss kann tödlich sein …
Une morsure de serpent peut être mortelle,
Das Gift drängt schon ins Blut hinein …
Le poison coule déjà dans tes veines,
 Ja, vom Gift kann man sterben …
Et oui, on peut mourir empoisonné,
Oder etwas daraus lernen ! Ohne Zeit verderben …
Ou alors en tirer une leçon, sans perdre de temps
 Ich weiss vieles, was ihr nicht wisst !
Moi je sais pleins de choses que vous ignorez !
 Zum Beispiel, was eine Schlange frisst,
 Par exemple, ce que mange un serpent,
 Wie lange sie schlafen,
Combien de temps ils dorment,
Wann sie aufwachen,
Quand est ce qu’ils se réveillent,
 Für mich sind sie niedlich
, Pour moi ils sont mignons,
Und leben ganz friedlich,
 et paisibles,
Rassen gibt es viele,
 Il y a de très nombreuses races,
 Auch sie brauchen unsere Liebe,
 Et elles aussi ont besoin de notre amour,
 Man muss sie nur kennen lernen,
 Il faut juste apprendre à les connaître,
Und sich ihrer Welt nähern,
Et rentrer dans leur bulle,
Man muss ihnen auch vertrauen,
Il faut leur faire confiance,
Ihnen tief ins Herz schauen,
et les regarder en plein coeur,
Denkt kurz nach, kurze
Pause, Arrêtez - vous un instant et réfléchissez - y,
So kurz die Zeit ist auch das Leben zu kurz,
Le temps passe trop vite et la vie est courte,
 Für Schlangen, aber auch für uns,
Pour les serpents comme pour nous,
Gemeinsam gegen Schlangenmord und zusammen für den Schlangenschutz !
Alors luttons ensemble contre l’abattage criminel des serpents et oeuvrons pour leur protection !

lundi 3 juillet 2017

Hékatombe

Le brevet a eu lieu les 29 et 30 juin 2017. On sait qu'en général, après ces épreuves, les cours sont désertés..
Nous sommes allés dans toute les classes pour effectuer un sondage afin de savoir combien il y avait d'élèves dans chaque salle et nous avons constaté que juin 2017 ne dérogeait pas à la règle.

Sur les classes interrogées, voici le pourcentage des élèves présents aujourd'hui alors que les vacances ne commencent que le 7 juillet!

- 45 % des 6e
- 44% des 5e
- 23% des 4e
- 10% des 3e

Autant bien dire que bientôt il y aura plus de professeurs présents que d'élèves !
Tom H. et Benjamin K. (4e4)





Super cool

Super Sourde est un BD de Cece Bell racontant l'histoire d'une jeune lapine , nommée Cece, devenue sourde à la suite d'une maladie. Elle découvrira très vite tous les défauts qu'il y a à être sourde et devra s'habituer à cette nouvelle vie difficile.

J'ai adoré ce livre, à la fois émouvant car cette jeune fille mène une vie dure car elle n'ose pas expliquer à ses proches comment faire pour qu'elle les comprenne et a beaucoup de mal à se trouver une bonne amie. Mais il est aussi très amusant, par exemple quand elle se prend pour une super-héroïne.
Ce livre est super et il nous montre à quel point la vie d'une personne handicapée n'est pas facile.
 Je vous conseille cette BD, élue meilleur livre jeunesse au Etats-Unis qui nous donne une leçon de vie universelle.

PS: Ce livre est disponible au C.D.I


Laurette O. (6e3)