mardi 19 décembre 2017

Sous une bonne étoile...

 Le vendredi 15 décembre dans les DNA (voir article complet ci-dessous) un article a été publié sur la future sortie des 3e à Paris, le 14 mai 2018. 

Ils auront la chance de visiter lors de leur voyage parisien l'Assemblée Nationale ainsi que le Sénat et d'autres monuments de la capitale. 
Si le projet est beau il n'en est pas moins onéreux. Aussi faut-il trouver des moyens financiers…


Qui peut aider les élèves ?
- la Coopérative du collège
- le Collège
- les Commerçants, artisans et entreprises de Bouxwiller et environs
- la Mairie de Bouxwiller et les Mairies des communes alentour 
- le Président de la République à qui Madame Ott-Dollinger a écrit
- vous ?
- des sponsors ?

Tous les élèves de 3e et de 3e Segpa ont déjà pu visiter au mois de novembre 2017  le Parlement Européen. Les DNA avaient d'ailleurs publié un bel article à ce sujet qui était intitulé « Sous le signe des étoiles ». Cette sortie est  une tradition, elle est organisée chaque année par Monsieur Schneider et Madame Ott-Dollinger. 

Ce serait une bonne chose que les élèves puissent aller au bout de ce projet "citoyen"en cumulant la découverte des grandes institutions de Strasbourg et celles de Paris. 


Les réactions des 4e lorsqu'ils ont su que les 3e partiraient bientôt:
Maxime R. : « C'est un bon projet ! J'ai hâte d'être en 3e ! Ca ressemble à Madame Ott-Dollinger d'écrire au président, elle a la détermination pour obtenir ce qu'elle veut !»
Candice B. M : « C'est une belle initiative des deux professeurs organisateurs. »
Matéo C. : « Ils ont de la chance de partir à Paris ! »
Anaïs D. : « J'espère que ce projet pourra se réaliser pour eux ! Bonne chance pour le financement. »

Les 4e sont sûrs que les élèves reviendront avec des étoiles plein les yeux. En espérant qu'ils aient une bonne étoile pour le financement !
Paris 2018...mieux que 2024 pour les élèves du collège du Bastberg !

Les 4e5. 

L'article des DNA paru le 15 décembre 2017:
Paris vaut bien un déplacement

Après avoir visité le quartier européen de Strasbourg et découvert le Parlement européen, certains élèves de 3e  du collège du Bastberg de Bouxwiller se rendront lundi 14 mai à Paris. Au programme des visites figurent notamment l’Assemblée nationale, le Sénat et des lieux emblématiques de la capitale. Reste à trouver les financements.
« Visiter l’Assemblée nationale ou le Sénat, ce n’est pas quelque chose qu’on fait tous les jours », assure Arthur, élève en 3e  au collège du Bastberg de Bouxwiller. « C’est peut-être notre unique occasion », renchérit Emma. Comme eux, leurs camarades de classe Elisa, Hugo, Margot, Moïra et les autres sont plus que motivés pour participer à ce déplacement à Paris, dont la date est fixée au 14 mai 2018.
« Un courrier au président de la République pour qu’il nous soutienne financièrement »
Organisée par Christine Ott-Dollinger, professeur d’allemand, et Vincent Schneider, professeur d’histoire-géographie, cette journée s’inscrit dans le cadre d’un projet pédagogique mené depuis 2009 au sein de l’établissement scolaire. « Tous les collégiens en classe de 3e  se rendent, chaque année, à Strasbourg pour étudier son quartier européen et visiter le Parlement européen (DNA du 28/11/17)  », rappelle Vincent Schneider. « Mais cette année, certains d’entre eux vont aller à Paris pour découvrir d’autres lieux de la démocratie à l’échelle nationale : l’Assemblée nationale et le Sénat », annonce Christine Ott-Dollinger.
Des visites rendues possibles grâce « au soutien du député Patrick Hetzel et du sénateur Claude Kern, qui s’est proposé de guider la visite ». Et le professeur d’allemand de relever le caractère « exceptionnel » de ce déplacement : « C’est une opportunité unique dans la vie d’un collégien ». Rappelant que la visite de l’Assemblée nationale requiert une invitation d’un député et que celle du Sénat ne se fait qu’après avoir obtenu le parrainage d’un sénateur.
« L’objectif de ce projet est de faire germer les idéaux européens et républicains dans la tête de nos élèves, expliquent les deux professeurs. Notre ambition est de leur permettre de visiter les lieux où se manifeste concrètement la représentation nationale et de les aider à devenir des citoyens responsables et conscients des enjeux de la démocratie aujourd’hui. »
Cette journée axée sur la visite des deux chambres du Parlement s’accompagnera « de la découverte de quelques grands monuments de Paris ». « On pourrait en profiter pour se rendre au jardin du Luxembourg », suggère Vincent Schneider. « On pourrait aussi aller à la tour Eiffel », propose Margot. Au-delà des attraits touristiques de la capitale, son camarade de classe Hugo estime que « ce sera l’occasion de comparer le fonctionnement des institutions européennes et françaises ».
Reste que ce déplacement a un coût. 3 700 euros selon le principal du collège, qui soutient cette initiative. « Nous avons opté pour le bus et non pour le train afin de ne pas faire flamber le budget », indique Christine Ott-Dollinger. « Les frais de ce déplacement à Paris étant élevés, ce projet nécessite un soutien financier extérieur », explique-t-elle. Précisant que le collège du Bastberg est « un établissement scolaire qui bouge : de nombreux voyages scolaires sont programmés et les élèves mènent déjà un tas d’actions ». De son côté, le principal Régis Dal Cortivo indique que « le collège et la coopérative scolaire soutiendront financièrement ce projet ».
« Nous avons déposé un dossier de subvention à la mairie de Bouxwiller. Et nous espérons que d’autres municipalités du secteur de recrutement apporteront également leur aide », souligne Christine Ott-Dollinger, qui prévoit de solliciter les artisans, les commerçants et les entreprises de Bouxwiller. « J’ai également envoyé un courrier au président de la République, Emmanuel Macron, pour qu’il nous soutienne financièrement. On ne sait jamais, qui ne tente rien n’a rien. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire