mardi 13 février 2018

Maux...rituri

Notre classe de 5e1 ainsi que d'autres classes de 5e avons vu le jeudi 21 décembre 2017 un spectacle au théâtre Christiane Stroe qui s'intitule Morituri, créer est un combat interprété et créé par Vidal Bini. Le thème abordé était celui des monuments aux morts, de la difficulté de créer de la mémoire...

Qui est Vidal Bini?
C'est un danseur et chorégraphe. Né en France, il étudie à l'école de l'Opéra de Paris et au Conservatoire National supérieur de Paris. Il rejoint le Ballet de l'Opéra du Rhin en 2000. Il devient artiste indépendant en 2003. EN 2006, il fonde une compagnie du nom de KHZ ( Kilohertz). Il aime mélanger images, son, langage, danse.

Le spectacle
Dès notre arrivée, nous avons vu sur la scène des papiers scotchés sur le sol, un appareil-photo sur le devant de la scène, centré. Il y avait aussi un cube noir sur lequel était posée une guitare avec un micro placé sur le sol. A l'avant du cube, il y avait des pédales d'enregistrement reliées à une table de mixage avec un ordinateur.
Il n'y avait aucun décor, mis à part au mur une toile noire sur laquelle seront projetées des photos.

Vidal arrive sur scène puis se met à jouer de la guitare et chante "The Partisan" de Léonard Cohen. En pressant sur les différentes pédales, il a enregistré cette mélodie qu'il diffusera pendant une partie du spectacle en diminuant le volume. 
Puis, il pose sa guitare et se met en mouvement et représente les différentes poses des monuments aux morts: impressionnant! Tous ses mouvements sont pris en photos et projetés . 
Après ça , il entame un déchiffrage des mots inscrits sur les 26 papiers scotchés sur le sol de la scène. En lisant les différents mots, il a formé des phrases. Elles parlent d'Histoire, de Mémoire et d'Identité.
Le spectacle se termine avec la projection de véritables monuments aux morts de la région sur la musique de The partisan mais cette fois par Léonard Cohen.

Après le spectacle , nous avons pu discuter avec Vidal Bini.

Ce qui était intéressant:
-Quand Vidal Bini interprète la chanson The Partisan, c'était captivant.
-Les différentes postures qui représentent les monuments étaient  assez réalistes. On pouvait imaginer ces statues de pierre.
-le thème de la guerre

Ce qui était plus difficile à comprendre:
-Le déchiffrage des petits papiers.

Ce spectacle était un spectacle "en chantier" qui sera terminé en 2019, nous avons hâte de voir ce que cela donnera.

Alexis G. (5e1)
*Morituri signifie "ceux qui vont mourir" comme dans l'expression latine "morituri te salutant" qui signifie "ceux qui vont mourir te saluent". ce sont les gladiateurs qui la prononçaient pour saluer César avant leur combat.
et 
Maux..un mal...le mal des combats, de la guerre...des maux...











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Oh la la ! Kelle prof !

Mme Ohl est mon professeur de français, elle enseigne aussi le latin au collège. J'ai choisi de l'interviewer pour vous la prése...